Cameroun - Maroc : à 90 minutes du Brésil

En cas de victoire cet après-midi, les Lions U17 se qualifieront pour le dernier carré et pour le Mondial de la catégorie.

2-1. C’est le score qui a sanctionné le match Maroc - Cameroun du mois dernier au Tournoi amical d’Antalya (Turquie). Le Cameroun ayant pour la petite histoire terminé la partie avec un joueur en moins. Un handicap auquel se sont ajoutées de nombreuses fautes de concentration. Des erreurs à ne pas reproduire donc cet après-midi au Chamazi Stadium. Un duel de Lionceaux qui s’avère déterminant au regard des enjeux.

Premier du groupe B au coup d’envoi, le Cameroun a l’opportunité de composter sa présence en demi-finale. Pour cela, l’équation est toute simple : vaincre le Maroc. Une victoire qui lui garantirait une des quatre places africaines pour la Coupe du monde U17 au Brésil.

Pour atteindre cet objectif, le sélectionneur principal, Thomas Libiih reste fidèle à son crédo. Celui de l’humilité dans l’apprentissage en prenant les matchs tels qu’ils se présentent. Pour le technicien camerounais, le plus important reste la discipline collective face au fort potentiel technique maghrébin. A cet effet, le capitaine Fabrice Ndzie et ses coéquipiers devront se départir de toute pression et s’épanouir avant tout.

Pour le Maroc cet après-midi, il s’agit de confirmer la cadence infernale infligée au Sénégal dimanche dernier. Affrontement pris au sérieux par les Chérifiens qui ont opté pour une bonne récupération. Une exigence athlétique indispensable pour contrer le jeu camerounais à base de longs ballons et d’impact physique.

Hier durant la conférence de presse d’avant-match, Jamal Sellami, le sélectionneur marocain, s’est dit préparé à tous les scénarios du déroulement de la rencontre. A savoir : souffrir sur le terrain face à une équipe solide défensivement.

La clé du match va reposer sur la lucidité de ses attaquants devant les buts. Des attaquants qui devront se défaire du rugueux marquage des joueurs camerounais. Le sélectionneur marocain a, au passage, fustigé la disqualification de seulement trois joueurs.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category