Exploitation familiale agropastorale : plus de 5000 projets financés

La 3e session du comité de pilotage a présenté le bilan des deux premières phases du programme dédié jeudi 18 avril dernier à Yaoundé.

Dix ans après sa création, le Programme de consolidation et de pérennisation du conseil agropastoral a financé plus de 5000 projets d’investissements des organisations de producteurs pour près de 18 milliards de F. Présent au départ dans cinq régions et dix départements, le Programme couvre à présent les 58 départements du pays et compte 2000 conseillers auprès de 18 000 organisations de producteurs. Tel est le bilan des deux premières phases Pcp-Acefa qu’a présenté le Dr Bouba Moumini, coordonnateur national du projet. C’était à l’occasion de la troisième session du Comité de pilotage organisé le jeudi 18 avril dernier à Yaoundé. 

Pour parvenir à ce résultat, le programme a misé sur la transparence et la décentralisation des compétences. « Nous avons instauré les sélections de projets à partir des départements et avons impliqué dans ce processus les acteurs du secteur (agriculteurs et éleveurs) eux-mêmes. Un dispositif de sanctions et de suivi garantissent la transparence dans le choix des projets à financer », a expliqué le coordonateur.

Au terme de l’exécution de la deuxième phase du programme, il est question de consolider les acquis et apprendre des difficultés rencontrées pour mieux gérer la troisième phase qui débute cette année. « Notre principal défi est d’accepter la co-gestion du Programme avec les professions. Nous devons davantage les impliquer dans la gestion des domaines qu’ils maîtrisent mieux que de simples administrateurs.

Aussi devons-nous  réussir à faire comprendre à tous les acteurs au niveau central et dans les régions, la nécessité de décentraliser et responsabiliser les producteurs », préconise le coordonateur. 

Le Projet Acefa a été mis sur pied en 2008 pour dynamiser les exploitations familiales agropastorales au Cameroun. Pour assurer sa réussite, les structures impliquées dans le Programme à savoir le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), le ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia), le Contrat de désendettement et de développement (C2D), l’Agence française de développement(Afd) et la profession ont été représentées aux travaux de cette 3e session du comité de pilotage. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category