Protection des droits de l’Homme: engagement réaffirmé

Le Premier ministre, chef du gouvernement a redit hier, au cours du dîner officiel offert au nom du chef de l’Etat à Michelle Bachelet, la volonté du Cameroun de faire des avancées dans ce chantier.

Michelle Bachelet a clôturé son toast hier par deux expressions connues des Camerounais : « Bonne chance, on est ensemble ! ». Une bonne humeur partagée par l’illustre hôte et les personnalités conviées. C’était à l’occasion du dîner officiel offert en son honneur par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, au nom du chef de l’Etat.

Dans sa prise de parole, le hautcommissaire des Nations unies aux droits de l’Homme a exprimé toute sa gratitude au gouvernement camerounais pour l’accueil qui lui a été reservé. Par ailleurs, elle a salué la disponibilité des membres du gouvernement pour leur ouverture aux échanges. Michelle Bachelet a en effet eu des audiences avec plusieurs ministres.

Pour elle, ces rencontres lui ont permis d’apprécier l’engagement du Cameroun à respecter les normes internationales en matière de droits de l’Homme. Quelques instants avant l’hôte du chef de l’Etat, c’est le Premier ministre qui a ouvert le registre des toasts. Joseph Dion Ngute a dit combien le gouvernement apprécie la présence de cette haute fonctionnaire onusienne. Michelle Bachelet qui arrive à Yaoundé, a rappelé le PM, alors que le pays qui anéantit progressi vement la secte terroriste Boko Haram dans l’Extrême-Nord, fait face aux attaques sécessionnistes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

En outre, le Cameroun, évoque Joseph Dion Ngute, abrite et encadre plusieurs milliers de réfugiés et personnes vulnérables, promeut l’expression libre d’une presse florissante. Dans ces conditions, « Elec tions Cameroon a organisé avec satisfaction la dernière élection présidentielle, les forces de défense et de sécurité défendent la stabilité et l’intégrité du Cameroun avec professionnalisme, et le pays tient à son hospitalité légendaire », a rappelé le PM.

En clair, les pouvoirs publics sont engagés à promouvoir les droits de l’Homme, dans le res pect des engagements internationaux que le pays a pris. Par ailleurs, tout est également mis en œuvre pour que les jeunes et toutes les autres couches défavorisées soient soutenus et encadrés. D’ailleurs, le visite officielle de Michelle Bachelet au Cameroun, a souhaité le PM, devra permettre d’apprécier tous ces efforts.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category