Banque mondiale-Cameroun: le portefeuille agricole en revue

C’est par cet exercice, effectué lundi matin à Yaoundé, qu’a démarré la visite de travail de Dina Umali-Deininger au Cameroun.

La directrice technique du département agriculture de la Banque mondiale (BM) pour l’Afrique centrale et de l’Est est actuellement à Douala. Dina Umali-Deininger a entamé lundi par Yaoundé, une visite de travail de quatre jours au Cameroun. Son séjour a en effet débuté par une réunion interne au siège de la représentation de la Banque mondiale, où il a essentiellement été question de passer en revue le portefeuille agricole de  l’institution au Cameroun. L’on relève qu’au premier semestre 2016, les interventions de cette institution au Cameroun se chiffrent à 1,3 milliard de dollars US (environ 780 milliards de F), tous secteurs confondus : développement rural, infrastructures, protection sociale, gouvernance, éducation et bien sûr, l’agriculture (dont l’élevage). A ce propos, la BM s’est investie dans diverses initiatives gouvernementales en tant que principal bailleur de fonds. Il s’agit, entre autres, du Projet d’investissement et de développement des Marchés agricoles (PIDMA) ; du Projet d’appui à la compétitivité agricole (PACA) ou encore du Projet d’appui au développement de l’élevage au Cameroun (PRODEL).
Ceci dit, c’est principalement dans le cadre du PIDMA, financé à hauteur de 50 milliards de F, que se situe la visite au Cameroun de Dina Umali-Deininger. Ce mardi matin en effet, le programme de ses activités appelle des visites de terrain, notamment des projets PIDMA (coopératives agricoles, agro-industries et exploitations agropastorales) à Buea dans la région du Sud-Ouest et à Bomono, Dibombari et Douala dans le Littoral. Une journée marathon qui va se clôturer par un dîner-débat au siège du GICAM à Douala. Sans doute l’occasion pour l’hôte du Cameroun d’inviter le secteur privé à investir davantage dans l’agriculture.
De retour à Yaoundé, dans la journée de mercredi, la directrice technique du département agriculture de la Banque mondiale (BM) pour l’Afrique centrale et de l’Est va rencontrer d’autres partenaires techniques et financiers du Cameroun dont la GIZ, l’AFD, l’UE, le FIDA, la JICA, la BAFD, la FAO, etc. La dernière journée de travail, jeudi 17 novembre, sera essentiellement consacrée aux audiences avec des membres du gouvernement. Notamment le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER), le ministre de l’Elevage et des Pêches et des Industries animales (MINEPIA) et le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT).
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie