Festico: le pari de la mobilisation

La 7e édition de ce festival de cinéma dédié à l’humour a réuni de nombreux cinéastes, humoristes et cinéphiles durant quatre jours à Yaoundé.

Des personnes qui se bousculent à l’entrée d’un cinéma ou des cinéphiles qui regardent des films debout, faute de places assises. Ce sont des scènes vécues au cours de la 7e édition du Festival international des images comiques (Festico), qui s’est tenue du 2 au 5 mai dernier à Yaoundé. Ce rendez-vous cinématographique porté par Ferdinand Sylvère Engo, a tenu le pari de la mobilisation.

A la clôture, le 5 mai dernier, un hommage a été rendu à la comédienne Agnès Yougang, décédée l’an dernier. Outre l’hommage, il y a eu des projections cinématographiques et la remise des prix aux lauréats (cinéastes et humoristes). Une cérémonie riche en couleurs tenue à la salle Sita Bella, sise au ministère de la Communication.

Le public a pu se remémorer l’œuvre de Jean Miché Kankan. Son compagnon de scène, René Dieudonné Fouda a été auréolé du « Prix Jean Miche Kankan », une distinction honorifique attribuée à l’humoriste pour l’ensemble de sa carrière. Le sosie de Jean Miché Kankan, le Congolais Christian Tshibanda alias STV, a également été mis sous le feu des projecteurs.

Ce dernier a été sacré par la guilde des acteurs et comédiens de Yaoundé. L’institution, mise sur pied quelques heures avant la cérémonie de clôture du Festico, a décerné un prix spécial à l’humoriste congolais qui rêvait depuis 22 ans de fouler le sol camerounais. Son souhait était d’honorer sa muse décédée le 13 février 1997.

Dans le sillage des hommages, le comité d’organisation du Festico a décerné un prix spécial à la promotrice de Cordia Prod, Marie Christine Whassom, pour avoir initié et porté, avec la maison de production qu’elle dirige, le projet de la statut de Dikongue Pipa à la place des cinéastes à Ouagadougou. Les « Prix Yes Papa » et « Yes You Can » ont quant à eux été remis à l’acteur réalisateur-producteur Alphonse Béni couronnant sa riche carrière.

Cette 7e édition du Festico a également brillé par sa programmation alléchante. Au menu, un atelier d’initiation au film comique, des projections itinérantes dans les quartiers de Yaoundé portées par le Cinéma numérique ambulant, des spectacles d’humour, une soirée spéciale consacrée aux web-séries et la présentation du jeu vidéo dédié à la star des réseaux sociaux, Cool Black.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category