Adamaoua : le Fonds national de l'emploi sensibilise les chercheurs d’emplois

Les chercheurs d’emploi mieux édifiés sur la démarche à suivre pour trouver un boulot.

 L’agence du Fonds National de l’Emploi (FNE) de Ngaoundé a organisé du 24 au 26 avril dernier, les « Journées découverte-emplois » (JDE). Selon  Alioum Oumarou, directeur régional de l’agence FNE de l’Adamaoua, ces « journées portes ouvertes » ont présenté au public cible les différentes offres de service et la démarche à suivre pour aboutir à un contrat de travail. De nombreux chercheurs d’emploi de la ville château d’eau ont également  été informés sur la situation actuelle du marché de l’emploi et ses exigences actuelles afin de renforcer leurs techniques de recherche d’emploi pour plus d’efficacité.

 « En organisant ces JDE, l’objectif poursuivi est d’accroître la visibilité de notre offre de service. L’opération a permis  aux potentiels chercheurs d’emploi de « découvrir réellement le fonctionnement du FNE et d’avoir une idée claire sur la recherche d’emploi », renseigne le directeur régional de l’agence FNE de l’Adamaoua.

Le troisième jour des  JDE a été d’une importance capitale aussi bien  pour les chercheurs d’emploi que pour les chefs d’entreprises car ces deux principaux acteurs du marché de l’emploi ont pu échanger. « Le troisième jour a donc été réservé à la  Bourse de l’emploi qui consiste à mettre en contact les chefs d’entreprises et les demandeurs d’emploi. Pendant cette phase, les chefs d’entreprise ont pu au préalable sélectionner les dossiers selon leurs leurs critères. Les candidats dont les dossiers auront été retenus ont passé des entretiens d’embauche afin de signer des contrats de travail séance tenante », souligne Alioum Oumarou. Il est important de relever que dans les offres de service du FNE, il y a aussi la promotion de l’auto-emploi. En effet, selon le directeur régional du FNE de l’Adamaoua, plusieurs projets sont sélectionnés et soumis à une commission d’évaluation. Au terme de ce tri, les projets pertinents sont entièrement financés par le FNE.

Du côté des chercheurs d’emploi, ces JDE ont été une aubaine qui augure un grand espoir dans leur quête d’un emploi décent. « Après une formation en secrétariat-comptable j’ai trouvé nécessaire de venir au FNE parce que c’est une entreprise camerounaise qui aide les jeunes camerounais en quête d’un emploi dans le monde professionnel. Ces JDE ont été d’un grand apport pour moi dans ma recherche d’emploi car elles m’ont permis de corriger plusieurs manquements qui certainement constituaient des obstacles pour moi. Et j’ai foi que, tout comme certains de mes proches, je vais trouver mon compte à l’avenir »,  a déclaré  confiante Aurélie Bikie Ovono, chercheur d’emploi. Ces JDE ont été organisées dans le sillage de la Fête internationale du travail.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category