Hôpital régional de Garoua : un trafic de produit coûte la vie à une fillette

Le drame survenu vendredi dernier a amené le Minsanté à suspendre des personnels impliqués.


Read also : Enseignements secondaires : 58 établissements fermés

L’Hôpital régional de Garoua tournait à peine la page de l’épisode de la mort de deux bébés prématurés, que déjà un nouveau cas de négligence vient agiter son actualité. A la suite du scabreux incident survenu au service de pédiatrie, le ministre de la Santé publique a en effet décidé de la suspension de cinq personnels de cette formation sanitaire, pour « négligence et manquement graves à l’éthique et à la déontologie professionnelle », ainsi que « trafic et vente illicite de médicaments au sein de l’hôpital ». Deux fautes combinées qui ont abouti vendredi 10 mai dernier, à la mort d’une fillette de huit mois.


Read also : Logements Mbanga-Bakoko : 99 nouveaux acquéreurs reçoivent leurs cléss

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category