Coupe du monde de football féminin : La liste des 23 joueuses est connue

Mathématiquement pour Alain Djeumfa, le sélectionneur national de l’équipe nationale féminine du Cameroun, l’équation était toute simple pour parvenir à sa liste finale de 23 joueuses. Sur les 26 joueuses convoquées pour le stage final en Espagne, il fallait en retirer trois pour le Mondial en France. C’est chose faite depuis vendredi dernier. Mpeh Bissong (Louves Minproff), Jacquette Ada (Amed sport) et Easther Mayi Kith (Montpellier) ne seront pas de l’expédition française.

Dans la liste finale, on retrouve sept joueuses qui auront l’opportunité de disputer un match de coupe du monde pour la première fois. Parmi elles, on retrouve les deux suppléantes du numéro un dans le but camerounais, Annette Ngo Ndom. Il s’agit d’Isabelle Mambingo Mambingo (Sunshine queen’s) et Marthe Ongmaham (Awa girls football de Yaoundé). En défense, Estelle Laura Johnson constitue la seule novice au milieu d’une arrière-garde disposant déjà d’un vécu. Dans l’entrejeu, tributaire d’une bonne saison avec Louves Minproff, Charlène Meyong est logiquement récompensée. Marlyse Ngo Ndoumbouck sera aussi à son premier mondial tout comme Michaela-Batya Abam dont les soucis administratifs ont été définitivement réglés. Elle postulera à une place de titulaire sur le front de l’attaque au même titre qu’Alexandra Takounda. U17 il y a trois ans, la joueuse d’Eclair de Sa’a poursuit sa progression.

Pour le reste, les cadres de la sélection seront de la partie puisque 16 joueuses de l’effectif étaient présentes au Canada en 2015. Sans surprise, on retrouve en défense la capitaine Christine Manie, Aurelle Awona, Fallone Meffometou, Augustine Ejangue, Ysis Sonkeng et Yvonne Leuko. De même que les incontournables Raïssa Feudjio, Jeannette Ngock Yango au milieu de terrain ou encore les flèches Gabrielle Aboudi Onguene et Ajara Nchout Njoya. En proie actuellement à des soucis physiques, Geneviève Ngo Mbeleck et Michelle Ngono Mani figurent également parmi les 23. Sans oublier Gaëlle Enganamouit dont l’état de forme suscite des interrogations. Sans club depuis des mois et en baisse de régime, la joueuse a rejoint la tanière mercredi dernier. Juste à temps pour convaincre Alain Djeumfa. A noter que l’équipe poursuit sa préparation en Espagne.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category