Infrastructures sportives : le Minsep met la pression à Garoua

Durant deux jours de visite, le Pr. Narcisse Mouelle Kombi a inspecté les chantiers de la CAN dans la ville.

Infrastructures sportives, sanitaires ou hôtelières, tout a été passé au peigne fin lors de l’inspection menée mercredi et jeudi derniers par le ministre des Sports et de l’Education physique, le Pr. Narcisse Mouelle Kombi. En visite de travail de deux jours dans la région du Nord, le Minsep a fait son premier arrêt sur le site de l’hôtel de 70 chambres, réalisé par Mota Engil Africa. Il a pu constater un rythme satisfaisant dans l’avancée des travaux, pour un niveau estimé à 75%. A propos des délais, le government relations adviser de Mota Engil Africa, Raoul Bertrand Mbendjo Kouakam, a donné l’assurance que tous les chantiers à réaliser par Mota Engil Africa à Garoua seront livrés dans les délais. Le Minsep s’est ensuite rendu au stade Omnisports de Roumde Adjia, principal site de compétition de la ville qui affiche un taux d’exécution de 90%. L’essentiel du travail pour ce qui est du gazon, des sièges, des vestiaires et de la charpente, est pratiquement achevé et les techniciens s’attèlent surtout aux finitions. Non loin de là, le stade annexe présente un niveau d’avancement similaire.
Pour ce qui est des autres stades d’entraînement, l’heure est à la reprise. Après plusieurs mois d’arrêt de travaux, Prime Potomac a récemment relancé ses activités, mais les travaux tournent encore au ralenti. Le PDG de l’entreprise, Ben Modo, a toutefois rassuré de ce qu’une montée en puissance sera opérée afin de rattraper les retards et tenir les délais. 
Au cours de la réunion d’évaluation tenue hier dans la salle de réunion de l’ART, le Minsep s’est réjoui de la reprise des travaux sur certains sites. Il a assuré les différentes entreprises de ce que l’Etat a pris à cœur les problèmes soulevés afin d’y remédier incessamment.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category