Disponibilité du carburant: toute la chaîne mobilisée

A travers des communiqués et déclarations, le raffineur et les distributeurs rassurent les populations quant à la continuité du service.

«Yaura-t-il un impact sur l’approvisionnement ? » C’est la question que se posent les consommateurs de produits pétroliers au lendemain de l’incendie survenu à la Société nationale de raffinage (Sonara). Même si une déclaration de l’entreprise à l’endroit de ses partenaires annonce « un cas de force majeure et la suspension provisoire des engagements contractuels », les différents acteurs restent sereins quant à la situation dans les prochains jours. A travers des communiqués et autres déclarations, les uns et les autres essayent de rassurer.

D’abord le gouvernement. Par la voix du ministre de la Communication, il est indiqué que « le gouvernement tient à assurer les populations que toutes les dispositions sont prises en vue de l’approvisionnement continu de l’ensemble du territoire national en produits pétroliers, ainsi que pour la remise en état dans les plus brefs délais des diverses unités de production affectées.» Dans la même veine, le directeur général du budget au ministère des Finances se prononçant sur la question au lendemain de l’explosion, affirme que « le gouvernement dispose de tous les mécanismes nécessaires pour garantir aux populations un accès abordable au carburant.»

Adrien Béchonnet, directeur général de Total Cameroun s’adressant à ses partenaires et clients sur la gestion des approvisionnements, précise que « la gestion de ces cas de force majeure sera en droite ligne des bonnes pratiques de la profession relatives aux conditions d’approvisionnements secondaires du pays pendant les programmes de maintenance de la Sonara».

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category