Bafoussam: les fidèles ont mis un point d'honneur sur la cohésion sociale

Dans son serment hier, en présence du gouverneur Augustine Awa Fonka, l’imam Arouna Abdoulaye a rappelé les vertus de la paix pour le développement du Cameroun.

Après un mois de jeûne et de privations diverses, les fidèles musulmans ont afflué mercredi, 5 juin 2019 à la mosquée centrale de Bafoussam pour suivre avec intérêt le sermon de l’imam Arouna Abdoulaye à l’occasion de célébration de la fête de fin du jeûne du Ramadan. Fait particulier, des coopérants Egyptiens, invités par l’imam de la mosquée centrale, ont élevé la voix pour recommander le Cameroun à Allah afin que la paix y règne. Cette prière inédite est intervenue après le sermon de l’imam Arouna Abdoulaye. Lequel, dans son mot, a exhorté chaque fidèle musulman à cultiver la paix, sans laquelle aucun développement n’est possible.

« La paix est au centre de la vie de notre pays. Et comme la paix est menacée dans certaines parties de notre pays, nous sommes condamnés à prier tout le temps pour que cette paix revienne », confie l’imam Arouna Abdoulaye. Le serviteur d’Allah a également prié po les dirigeants afin qu’Allah leur donne la s gesse pour mener à bien les destinées d Cameroun. « S’ils sont bien, nous aussi, no serons bien », a martelé l’imam.

Le gouverneur Augustine Awa Fonka, présent, a félicité l fidèles pour ce mois d’abstinence et de priè qui leur a permis de renouveler leur foi enve Allah. Le chef de terre a exhorté les fidèl musulmans à préserver les acquis de cet foi renouvelée et de travailler pour la pa dans leur communauté, la paix avec leur pr chain, la paix pour le Cameroun.

« Que chacu à son niveau oeuvre pour la paix, car elle e très importante, capitale pour le développ ment spirituel, économique de notre pays prescrit Augustine Awa Fonka. La suite de célébration, s’est poursuivie en réjouissanc populaires, afin de magnifier les vertus d’Allah dans la vie des fidèles.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category