CHAN 2020 et CAN 2021: l’organisation se met en place

Le président de la République vient de créer le Comité local d’organisation de ces deux compétions que va abriter le Cameroun.

Le Cameroun va accueillir en janvier prochain, la 6e édition du Championnat d’Afrique des nations de football « CHAN Total 2020 » et en 2021, la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations de football « CAN Total 2021 » à l’issue de ces décisions qui ont été respectivement prises en avril 2019 et en décembre 2018 par le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF).

C’est dans la perspective d’une bonne préparation de ces deux événements sportifs majeurs que le président de la République a signé avanthier, le décret portant création, organisation et fonctionnement du Comité d’organisation local de ces deux compétitions.

Il va désormais falloir s’habituer à l’appellation « COCAN 20-21 ». Un texte présidentiel qui vient mettre fin à l’existence d’une structure similaire mise sur pied dans le cadre de la CAN 2019. Ce comité, placé sous la présidence du ministre chargé des sports, avec comme vice-président, le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), va travailler en collaboration avec la Commission d’organisation mise en place par la CAF.

Le décret du 4 juin 2019 comporte 19 articles contre 17 à celui qu’il vient abroger. Sur les missions de cette structure, il convient de relever qu’elle a pour tâche, de superviser, de coordonner et de veiller à la mise en œuvre des activités liées à l’organisation des deux compétitions. Elle devra en outre mettre à la disposition des délégations des équipes qualifiées pour ces tournois, un service de qualité en rapport avec les règlements desdites compétitions. La qualité des installations, le service médical durant les tournois, la mobilisation des moyens de transport pour les équipes, les officiels et les délégations, la mise en place des plateformes média locales sont également de son ressort.

De même que la recherche des partenaires et sponsors, l’organisation des activités et manifestations culturelles et la sécurité des compétitions. Dans son fonctionnement, le COCAN 20-21 est constitué de trois structures : une direction du tournoi, des commissions techniques et des comités des sites. Celles-ci vont assurer leurs tâches « sans préjudice des missions régaliennes de l’Etat ».

On ne parle plus ici d’un comité central d’organisation. S’agissant spécifiquement de la direction du tournoi qui sera coiffée par un directeur, elle est chargée de la coordination et du suivi de l’ensemble des activités liées à l’organisation et au déroulement des deux compétitions. Son directeur jouera par ailleurs le rôle d’interface entre le COCAN 20-21 et la CAF.

Les commissions techniques sont quant à elles des structures opérationnelles, alors que les comités de site sont mis en place dans chacune des villes hôtes. Les dépenses liées au COCAN 20-21 sont supportées par le budget de l’Etat du Cameroun. Reste désormais attendue, la désignation des membres des différentes structures, pour que celles-ci se mettent résolument au travail.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category