CAN 2019-Ouganda: mieux qu’un faire-valoir

Pour sa septième participation, le pays d’Afrique orientale veut surprendre les sceptiques

Surnommé « Cranes », la sélection nationale de football de l’Ouganda n’est pas très connue au bataillon. Et pourtant, elle n’est pas née de la dernière pluie. Si les athlètes hors pair qui la composent se sont surtout illustrés en Coupe CECAFA qui réunit les nations d'Afrique centrale et de l'Est, avec de nombreuses victoires au compteur, ils ne se sont jamais imposés ni au CHAn, ni à la CAN où ils ont déjà été présents à 6 reprises (1962,1968, 1974, 1976, 1978, 2017) avec une seule finale disputée en 1978.

Le sélectionneur Sébastien Desabre, a le sélectionneur Sébastien Desabre a procédé à une vaste revue d’effectif en publiant une première liste de 27 joueurs composée essentiellement de joueurs locaux ou évoluant dans le championnat sud-africain. La liste a été enrichie par la suite. Pour aller loin dans la compétition, le technicien français compte s’appuyer sur quelques piliers comme Farouk Miya, milieu de terrain évoluant dans le championnat croate, Joseph Ochoya du TP Mazembe ou le gardien Denis Onyango. Le stage de préparation va s’effectuer pour l’essentiel aux Emirats arabes Unis. Le 9 juin dernie, les Cranes ont concédé le nul vierge en amical face au Turkménistan (0-0) et affronteront la Côte d'Ivoire le 15 juin.

Palmarès : finaliste en 1978.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category