CAN 2019 - RDC: en embuscade

Formation expérimentée, les Léopards ne comptent pas faire que de la figuration à la CAN 2019.

La République démocratique du Congo est l'une des nations qui peuvent revendiquer un passé à la Coupe d'Afrique des Nations. En Egypte, la sélection en sera à sa 19e participation à une compétition remportée à deux reprises, en 1968 et en 1974 du temps de l’ex-Zaïre. Elle a été également quart-de finaliste en 1992, 1994, 1996, 2002, 2006, 2017.

Les doubles champions d’Afrique ont la particularité d’être entrainés par un compatriote, Florent Ibenge. En poste depuis 2014, ce technicien à forte personnalité a su bâtir patiemment un effectif et un collectif performants qui a fait ses preuves en terminant à la deuxième place en phase qualificative derrière le Zimbabwe. Quart de finaliste lors de la CAN 2017, la RDC espère aller plus loin au cours de la présente édition.

Capable du meilleur comme du pire, la sélection congolaise Cette sélection repose sur quelques joueurs exceptionnels comme Youssouf Mulumbu, capitaine et milieu de terrain qui joue en championnat écosssais, rthur Masuaku, défenseur au club anglais de West Ham, Cédric Bakambu et Trésor Mputu. Annoncé forfait, Yannick Bolasie, puisant attaquant d’Anderlecht en Belgique et feu-follet de la CAN 2015, pourrait aussi être de la fête, même si le coach maintient encore le suspense.

Les léopards ont entamé le 2 juin dernier leur stage bloqué à Marbella en Espagne. Le programme de préparation prévoit une série de matchs amicaux. Le dernier en date s’est achevé sur un score nul vierge contre le Burkina Faso, 3è de la dernière CAN. On attend le prochain match test du 15 juin prochain contre le Kenya pour en savoir plus sur la liste définitive.

Palmarès : vainqueur en  1968 et en 1974, demi-finaliste : 1998 et 2015.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category