Electrification et aménagement de la voirie:4,7 milliards de F pour Lagdo

Une convention de financement relative à cet appui a été signée hier entre le ministre en charge de l’Economie et le maire de cette commune du département de la Bénoué, région du Nord.

Plusieurs paramètres ont milité en faveur de la commune de Lagdo, pour être désignée première commune à bénéficier du contrat-plan Etat-commune. On peut citer son dynamisme et sa performance dans la mobilisation des fonds au cours de la troisième phase de mise en oeuvre du Programme national de développement participatif (Pndp), et ses infrastructures, notamment son bassin hydroélectrique. Suffisant donc pour faire de cette commune, la première bénéficiaire du contrat-plan Etat-commune dont la première session entre administrations centrales et partenaires s’est déroulée mardi, 18 juin 2019 à Yaoundé, sous la présidence d’Alamine Ousmane Mey, ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat). Cérémonie au cours de laquelle une convention de financement a été signée.

Chacune des parties va contribuer à la réalisation des deux projets retenus pour cette phase pilote de trois ans (2019-2021). L’Etat va apporter 4,7 milliards de F et la commune de Lagdo 240 millions, qu’elle a par ailleurs déjà mobilisée. Il s’agit donc de l’électrification de 16 groupements de la commune (1,5 milliard de F) et la réhabilitation de la voirie urbaine (3,4 milliards de F). « Le projet d’électrification permettra à plus de 33 000 âmes d’avoir accès à l’électricité et fera passer la couverture du réseau de 7% à 16%. Le deuxième projet quant à lui va améliorer les conditions de déplacement des personnes et des biens », affirmera Mama Abakaï, maire de Lagdo.

Pour mieux dérouler la pertinence de cette initiative, le ministre Alamine Ousmane Mey va expliquer que : « c’est une nouvelle forme de commande publique qui permet à l’Etat de mettre à disposition des collectivités territoriales décentralisées des ressources nécessaires pour la réalisation des projets inscrits dans les plans communaux de développement et inscrits dans les cadres de dépenses à moyen terme». Il est donc question de réussir cette première expérience pour qu’elle serve de modèle aux autres communes.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category