Deuil national: Un hommage sera rendu à de valeureux soldats

Le Cameroun s’apprête à se recueillir vendredi le 21 juin 2019, en souvenir des 17 soldats morts dans le cadre de la lutte contre Boko Haram.

Vendredi 21 juin 2019, le Cameroun va se souvenir des 17 soldats morts en mission commandée dans le cadre de la lutte contre la secte terroriste Boko Haram dans la nuit du 9 au 10 juin 2019 à Darak dans le département du Logone-et-Chari, région de l’Extrême- Nord. Une commémoration qui va se faire dans le cadre de la journée de deuil national décrétée lundi, 17 juin 2019 par le président de la République. Si les activités devront se poursuivre normalement sur l’ensemble du territoire national et dans les postes diplomatiques et consulaires de notre pays à l’étranger, les drapeaux seront mis en berne en hommage à ces vaillants soldats morts pour la patrie. C’est donc dire que c’est l’ensemble de la Nation camerounaise qui est mobilisée. Tout devra se faire dans le recueillement pour la mémoire des disparus.

Par cet acte, le président de la République tient à associer la Nation toute entière à la douleur des familles nucléaires des disparus, mais également à celle de l’ensemble des forces de défense et de sécurité, dont on ne se souvient pas qu’elles aient enregistré une telle perte au cours d’une seule opération, tant depuis la lutte contre la secte terroriste Boko Haram, que sur les autres théâtres d’opérations où elles sont engagées. On peut donc comprendre la forte émotion au sein de l’opinion à la suite de la publication, au lendemain de cet acte barbare, d’un communiqué de presse du ministre délégué à la présidence de la République, chargé de la Défense.

En plus de l’hommage qui sera rendu aux victimes de l’attaque, il devra également être question de prier pour un prompt rétablissement des blessés. L’hommage de vendredi 21 juin 2019 se voudra par ailleurs un appel à tous les Camerounais pour qu’ils comprennent le sens de l’engagement de ces hommes et femmes qui, parfois au péril de leur vie, sont appelés à oeuvrer pour la sauvegarde de l’intégrité territoriale de notre pays. Parfois dans des conditions extrêmement difficiles.

Ainsi donc, comme en octobre 2015, lorsque des pèlerins camerounais avaient trouvé la mort lors de la bousculade survenue quelques semaines auparavant dans la vallée de la Mina à la Mecque, le Cameroun va honorer la mémoire de ses enfants disparus. En rappel et selon les usages, la journée de deuil national n’est nullement une journée fériée. Les uns et les autres pourront vaquer normalement à leurs occupations vendredi 21 juin 2019.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category