Réfugiés: Alexandre Song embrasse la cause

Le milieu de terrain camerounais a visité cette semaine, des camps de déplacés centrafricains dans les régions de l'Adamaoua et de l'Est.

Le milieu de terrain camerounis Alexandre Song, «Supporter de haut profil» du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), a effectué cette semaine, une mission de familiarisation aux activités de terrain du HCR. Question notamment, de toucher du doigt la réalité des réfugiés sur le terrain et de remettre sur le devant de l'actualité, la situation des réfugiés. Ce, dans un contexte où selon le HCR, les fonds pour l'encadrement des réfugiés diminuent de façon considérable. Pour l'occasion, le sociétaire du FC Sion en Suisse cette saison, a notamment visité des camps de réfugiés (Borgop et Gado) dans les régions de l'Adamaoua et de l'Est du Cameroun. «Avec ce que j'ai vu, nous allons analyser tout cela afin de pouvoir mieux sensibiliser les gens. Il ne faut pas arrêter. C'est difficile, mais on ne doit pas baisser les bras par rapport à ces gens. Ce qu'ils vivent au quotidien, ce n'est pas évident », déclare l'ancien joueur du Fc Barcelone et d'Arsenal, bouleversé par l'histoire de certains déplacés, lors d'une conférence de presse mercredi dernier à Bertoua.

Alexandre Song, qui voit cette nouvelle tâche comme un «challenge personnel », compte notamment utiliser sa notoriété et son entregent afin de «toucher des personnes qui peuvent aider». «Le nombre de réfugiés continue d'augmenter (…) Aujourd'hui, nous avons moins d'assistance financière que l'année dernière », indique Baseme Kulimushi, chef de la sousdélégation du HCR à Bertoua. Selon les données du HCR, en janvier 2019, le Cameroun comptait environ 256.000 réfugiés centrafricains, dont environ 175.000 dans la région de l'Est, 60.000 dans l'Adamaoua et 21.000 dans le Nord.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category