Coupe du monde féminin: Les Lionnes sont qualifiées pour les 1/8e de finale

Le Cameroun s’est qualifié à la faveur de son succès (2-1) jeudi 20 juin 2019 à Montpellier contre la Nouvelle Zélande.

C’est sur une civière que Gabrielle Aboudi Onguene est sortie du stade de la Mosson hier. Trop d’émotions pour la capitaine des Lionnes indomptables alors que ses coéquipières sautaient de joie sur la pelouse. La chaleur aurait eu raison de la Camerounaise. Augustine Edjangue fait aussi un malaise. Mais cette fois, c’est un trop plein d’émotions après la fin de match incroyable des Lionnes indomptables. A égalité contre la Nouvelle Zélande (1-1) alors qu’on est dans les arrêts de jeu, le Cameroun est éliminé de la coupe du monde. Certains supporters ont commencé à quitter le stade. La déception se lit sur les visages du banc camerounais. Mais Nchout Ajara va changer le cours du jeu sur un contre mené rapidement (95e min). Après avoir enchaîné plusieurs crochets avec une lucidité surprenante, la joueuse trompe la gardienne Nayler d’une frappe du pied droit. Le Cameroun exulte. Et personne n’entend le coup de sifflet final de l’arbitre qui confirme la victoire des Lionnes 2-1 pour leur dernier match de poule.

Les Lionnes sont qualifiées pour les 1/8e de finale puisque grâce à une meilleure attaque, l’équipe double le Nigeria au classement des meilleures troisièmes de cette compétition. Le scénario est presque parfait pour le Cameroun qui est pourtant passé par toutes les émotions dans ce match joué hier au stade de la Mosson à Montpellier. Les Lionnes, qui jouaient notamment sans leur latérale droite, Falone Mefomettou, malade, avaient absolument besoin d’une victoire face à la Nouvelle- Zélande pour espérer se qualifier. Et déjà, c’est Nchout Ajara qui donne l’espoir au Cameroun à la 59eminute. A la réception d’un centre au point de penalty, la joueuse contrôle le ballon et ouvre la marque d’une frappe croisée du pied gauche. Mais les rêves de toute l’équipe vont s’effondrer à la 80e minute sur l’égalisation néo-zélandaise. Jusque-là presque parfaite dans la charnière centrale aux côtés d’Estelle Johnson, Marie Aurele Awona va rater son dégagement et marquer contre son camp.

Un but qui semble désormais anecdotique dans ce match où le Cameroun s’en sort bien. Dans un match largement à leur portée, l’équipe a manqué de nombreuses occasions comme cette triple occasion à la 64e minute où Nayler s’interpose par trois fois devant Aboudi, avant qu’Abam n’envoie le ballon dans les petits filets. Capitaine du jour en l’absence de Christine Manie, laissée sur le banc, Gabrielle Aboudi a bien tenté, mais a surtout fait preuve d’égoïsme au moment de la dernière passe. Mais ça on y repensera certainement ce week-end dans la tanière. La nuit, elle était consacrée à la fête chez les Lionnes

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category