Promotion de l’enseignement technique: Le coup de pouce de Christian Bassogog

Un chèque de 20 millions de F remis mercredi, 19 juin 2019 par l’international camerounais au cours d’une cérémonie de signature d’une convention entre le Minesec et une entreprise chinoise.

«Je n’ai pas eu la chance de faire de grandes études. C’est pourquoi je me dois d’aider mes cadets, en les encourageant à poursuivre les leurs, afin qu’ils puissent réaliser leurs rêves ». Ces propos sont du footballeur Christian Bassogog qui remettait mercredi 19 juin 2019 à l’hôtel Hilton, un chèque de 20 millions de F pour le développement du Lycée technique et professionnel agricole de Yabassi, situé dans le Nkam, région du Littoral. C’était lors d’une cérémonie couplée à la signature d’un contrat de coopération entre le ministère des Enseignements secondaires (Minesec) et la Beijing Hanbo International Education Of Science And Technology Co Ltd, une entreprise chinoise spécialisée dans la promotion de l’industrialisation et de la professionnalisation. La cérémonie était présidée par le Pr. Nalova Lyonga, ministre des Enseignements secondaires, en présence, en présence de Chen Ying, PDG de la compagnie chinoise, et de plusieurs membres du gouvernement, parmi lesquels le Pr. Jacques Fame Ndongo, ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur. Cette convention vise la promotion de l’entrepreneuriat technique et la diversification des offres de formation technique au Cameroun. Dans ce contexte, 58 centres de formation des enseignants, avec un volet pour l’enseignement de la langue chinoise, seront équipés. Selon Chen Ying, PDG de l’entreprise chinoise partenaire, « l’enseignement de la langue chinoise est un élément essentiel pour la réalisation de nos objectifs de formation des jeunes camerounais dans l’enseignement technique, mais aussi pour le partage des ressources, l’échange d’informations et d’expériences entre nos deux pays».

Le Pr. Jacques Fame Ndongo s’est exprimé en remerciant le geste de l’international de football, Christian Bassogog. « Nous saluons notre fils, pour ce geste patriotique parce qu’il vient en aide à la jeunesse scolaire camerounaise », a-t-il déclaré. Le Pr. Nalova Lyonga, en saluant le geste de Bassogog, a indiqué que le Cameroun s’est engagé à imiter le modèle du développement chinois fixé sur l’industrialisation et le professionnalisme. Un soutien de poids pour l’enseignement technique et industriel, souvent peu considéré par certains au Cameroun.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category