Petite centrale hydroélectrique de Mbakaou : la construction est lancée

La première pierre de l’infrastructure chargée d’alimenter près de 3 000 ménages dans cette localité a été posée jeudi par le Sg du Minee, Adolphe Ndjouke Thome.

Mbakaou, village de l’arrondissement de Tibati, région de l’Adamaoua aura bientôt l’ électricité à suffisance. C’est grâce à la petite centrale hydroélectrique qui sera construite sur ses terres. Jeudi dernier, le secrétaire général du ministère de l’Eau et de l’Energie, Adolphe Ndjouke Thome, a posé la première pierre de cette infrastructure. Moment solennel auquel ont assisté le président du Conseil d’administration de l’Agence d’électrification rurale (Aer), les autorités administratives locales et les représentants des partenaires comme l’Union européenne (Ue). 


Read also : Autoroute Yaoundé-Nsimalen : place aux derniers aménagements

Jusqu’ici, Mbakaou et ses environs vivaient dans une précarité électrique caractérisée par une faible fourniture d’énergie électrique fournie par deux groupes électrogènes. Sensible à cette situation, Innovation Energis Development (IED), avec le concours de l’Aer a pensé un projet visant à y renforcer l’offre énergétique. L’Ue, IED Invest Cameroun, la Bgfi Bank ainsi que l’Aer se sont constitués en cartel pour réunir les fonds nécessaires à sa réalisation. Au total, 4, 5 milliards de F ont été mobilisés. Dans son discours de circonstance, Adolphe Ndjouke Thome a précisé que le projet consiste en la construction d’une petite centrale hydroélectrique à Mbakaou carrière d’une puissance de 1,4 MW généré par deux turbines de 740KW chacun et de réseaux de distribution associés. 


Read also : Amélioration de la qualité de service : le Japon fait un don à la Crtv

Selon IED Invest Cameroun, la petite centrale va permettre à Tibati et à Mbakaou de disposer d’une fourniture régulière en énergie et partant, de faire des économies de l’ordre de 300 millions de F par an, en ce qui concerne ses groupes électrogènes. Grâce à cet ouvrage, 300 nouveaux ménages dans les localités non desservies seront raccordées ainsi que 2500 nouveaux dans les localités de Tibati et Makaou. L’énergie issue de l’infrastructure sera disponible d’ici septembre 2020. À partir de cette date, IED Invest Cameroun qui vendra l’énergie produite à Eneo, va en assurer l’exploitation pendant 20 ans. 


Read also : Construction, agro-alimentaire, biométrie : une délégation française en prospection

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category