Economie

Fraude à la carte bancaire: le remboursement est possible

Pour prévenir l’utilisation frauduleuse d’un chéquier ou d’une carte bancaire, il faut s’assurer auprès de sa banque

Pas de panique. En cas de fraude sur carte bancaire, certaines banques remboursent intégralement le montant prélevé de manière illicite. Il y a quelques semaines, Madeleine N, a reçu le remboursement de 500.000 F par une banque de la place. Cet argent lui avait été dérobé dans un distributeur automatique de billets (Dab). L’auteur du forfait s’était servi de sa carte bancaire, volée un mois plus tôt dans un taxi. Des braqueurs lui avaient alors arraché son sac contenant sa carte magnétique et quelques heures après, ils opéraient avec cette pièce dans un Dab. Et puisque que la plaignante n’a ni signalé la perte de sa carte immédiatement après le vol, ni fait opposition, sa banque n’a pas pu bloquer son compte. Mais fort heureusement, elle avait souscrit à l’assurance de carte en cas de perte ou piraterie bancaire pour un éventuel remboursement.

Selon le responsable d’une agence bancaire de la place, de nombreux comptes ont souvent été dépouillés. A l’allure où la piraterie bancaire évolue, difficile de tout contrôler. De l’avis de ce banquier, il est souhaitable, sinon impératif, que les clients protègent leur carte avec cette assurance. La plupart des banques, conscientes de la situation, invitent désormais leurs clients à ce geste de prudence. Il suffit, selon notre source, de remplir un formulaire pour adhérer à ce service. Cette souscription s’accompagne d’un prélèvement bancaire mensuel de 500 F, soit 6000 F par an sur le compte du client demandeur.

Dans une autre banque à Biyem- Assi, le chef d’agence affirme que la fraude à la carte bancaire est courante. Il précise tout de même qu’il ne suffit pas de souscrire à cette garantie pour être automatiquement remboursé en cas de vol ou de piraterie. Chaque cas est étudié minutieusement et c’est un long processus. « On procède à des enquêtes pour s’assurer que le vol n’émane pas du client lui-même, avec en prime, le visionnage des caméras de surveillance du distributeur où le vol a été commis », ajoute notre source. Au départ, cette procédure était effectuée seulement sur les chéquiers. Aujourd’hui, les assurances ont décidé de l’élargir à toutes les cartes bancaires.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps