Can féminine de volley-ball: le Cameroun démarre face au Botswana

En compagnie des six autres pays en lice, les championnes d’Afrique en titre démarrent la reconquête de leur titre ce jour en Egypte.

Depuis lundi 8 juillet 2019 en fin début de soirée, la sélection nationale féminine de volleyball est fixée sur l’identité de ses adversaires. A l’issue de la réunion technique, le Cameroun, champion d’Afrique en titre a hérité de la poule B. un groupe au sein duquel Christelle Nana et ses coéquipières retrouvent le Kenya, finaliste de la dernière édition. Outre les nonuples championnes d’Afrique, le Cameroun sera opposé à l’Algérie et au Botswana qu’il affronte ce jour pour son premier match. Dans la poule A, le tirage au sort a réuni l’Egypte, pays organisateur, le Sénégal et le Maroc. En attendant de connaître l’identité de leurs adversaires en phase de poule à cette 19e édition du Championnat d’Afrique féminin de volleyball, les Lionnes du volleyball ont effectué une séance d’entraînement en matinée au gymnase du 6 octobre, situé dans une banlieue du Caire en Égypte. C’est également dans cette infrastructure que se déroulera cette compétition, qui s’étend sur six jours. Compte tenu du nombre de pays participants, à savoir sept, la formule de la compétition a changé. Ce qui a d’ailleurs impliqué la réduction de la durée du tournoi. Après la phase de groupe se tiendra la phase à élimination directe. Elle commencera directement par les demi-finales. Puis, la finale.

Pour les filles entraînées par Jean René Akono, il faudra donc gagner cinq matches pour espérer soulever le trophée au soir du 14 juillet prochain. A côté du Cameroun, on retrouve l’ogre kenyan, qui, il y a deux ans à Yaoundé avait été privé d’un quatrième trophée consécutif et d’une dixième distinction continentale. Ce sont donc des Kenyanes revanchardes qui voudront reprendre leur couronne de reine d’Afrique qui se trouvent en ce moment en Egypte. Le pays organisateur est aussi un grand nom du volley-ball féminin. Il a remporté cette compétition trois fois. Même s’il est vrai que la dernière remonte à 2003, l’Egypte peut se permettre de penser à la victoire finale avec l’atout non négligeable qu’est le public. Deux pays ont gagné cette compétition une fois. Il s’agit de l’Algérie, qui espère, 10 ans plus tard, revenir sous les feux de la rampe. Tandis que le Cameroun rêve de conserver son titre acquis de haute lutte à Yaoundé en 2017. Tandis que le Botswana, le Maroc et le Sénégal cherchent encore leur première étoile africaine.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category