Loisirs: des activités pour des artistes en herbe

Peinture, danse, poésie, contes, théâtre, savoirs culinaires au programme pour les petits vacanciers.

Début juillet 2019, Flore B., résidente de Yaoundé, débarque à Douala pour une semaine. L’une de ses premières préoccupations, chercher des cours de danse pour occuper ses fillettes. Son rêve va se réaliser du côté d’un centre à Bonamoussadi, où grâce à des connaissances, on lui fera « un prix d’amie » à 8000 F pour les deux gamines. Si Flore est seulement de passage, sa préoccupation est partagée par de nombreux parents de la cité économique : comment occuper leur progéniture de façon utile pendant les vacances.

Une inquiétude à laquelle plusieurs opérateurs ont su répondre. Comme Laurence Ekessi, responsable du centre « Les Cauris » à Akwa. Depuis juin 2014, elle organise les ateliers de vacances Bepasi, pour les enfants de 2 à 17 ans. Une série d’activités culturelles et artistiques, danse, théâtre, poésie, percussions, dont la deuxième session a débuté lundi 8 juillet dernier, qui lui viennent de son enfance : «Quand nous étions petits, c’est comme ça qu’on nous occupait pendant les vacances dans les concessions. Aujourd’hui, ça permet d’éviter que les enfants ne s’abrutissent devant la télé. Ces activités ont une finalité ludique et éducationnelle. »

Au-delà du ludique, Annie Jo Njock, promotrice de l’évènement Les Créades, espère susciter des vocations liées aux arts plastiques chez la tranche des 5 à 15 ans : « Nous considérons Les Créades comme un manifeste pour l’éducation artistique et culturelle auprès des jeunes. Ils peuvent en faire leur métier et en vivre au quotidien. Mais il faut apprendre. Il s’agit de pouvoir faire en sorte que cette proposition rentre dans les programmes scolaires.» En plus de l’initiation au dessin, la peinture, la sculpture, le conte, la danse au centre de formation professionnelle d’excellence (Cfpe) de Bassa et au centre « Les Cauris » à Akwa du 22 juillet au 12 août, il est également prévu des visites dans des centres d’art, des ateliers d’artistes, etc.

L’art culinaire est également au rendez- vous de cette période. Une idée de Claudia Engoute Mbongo, propriétaire d’une saladerie. Dès lundi prochain dans son espace à Bali, elle accueille des bambins dès 5 ans qui vont s’initier à la pâtisserie, apprendre à faire une bonne salade, des glaces de fruits, etc.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category