Entrepreneuriat : une issue pour les désœuvrés

Le 27 juin dernier, une dizaine de jeunes formés ont présenté au public de Yaoundé, leur savoir faire dans la transformation des produits naturels.

De l’alcool, du jus et du sirop faits à base de gousses d’ails, c’est la principale attraction de la première édition des journées portes ouvertes de l’association coopérative des sœurs de Saint Jean immaculées de Marie de Yaoundé. Le jeudi 27 juin dernier, la coopérative qui s’est vouée à l’aide des jeunes déshérités a présenté son savoir faire à l’esplanade du Mess des Officiers à Yaoundé. Entre des émincées d’escargots, des tisanes thérapeutiques à bases de plantes ou encore des fèves de cacao enrobées de sésame et conditionnées dans des sachets, le public a pu découvrir et redécouvrir les produits dérivées de la nature mais encore plus, l’esprit d’entreprenariat des sœurs catholiques. « Nous sommes agréablement surpris de découvrir cette face cachée des sœurs. Au delà des prières, elles accompagnent les jeunes désœuvrées à s’auto gérer à travers l’entrepreneuriat », s’est réjouit Nestor Dim, sous-préfet de Yaoundé 3. D’après la Sœur Jacqueline Mengue, coordonatrice de la coopérative, toutes les matières premières utilisées pour ces produits proviennent de nos propres plantations et de l’élevage d’escargots que nous y menons avec les jeunes que nous encadrons », s’est-elle réjouit. Les frais issus des ventes serviront en fin de compte, à aider les jeunes déshérités encadrés par l’association.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category