Amélioration des conditions de vie : les efforts du Cameroun salués

C’était hier à l’occasion de la cérémonie marquant la clôture des manifestations relatives à la Journée mondiale de la population.

La communauté internationale a célébré hier, la Journée mondiale de la population. Au Cameroun, les manifestations marquant cet évènement ont été clôturées à Kribi. La cérémonie était présidée par le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) Alamine Ousmane Mey. A ses côtés, le ministre de la Décentralisation et du Développement local, Georges Elanga Obam et la représentante du Fonds des Nations unies pour la Population (UNFPA)au Cameroun, Siti Batoul. Ces membres du gouvernement et le représentant des Nations unies sont venus à Kribi célébrer avec la population locale les réalisations du Cameroun en ce qui concerne les objectifs du développement.
L’édition 2019 de la Journée mondiale de la population s’est célébrée sous le thème : « 25 ans après la conférence internationale sur la population et le développement : accélérer la promesse ». Un thème fort évocateur pour le MInepat qui a salué le respect des engagements par le Cameroun. Il était question de réduire la pauvreté, d’améliorer les conditions de vie de la femme et des jeunes, sans toutefois oublier l’implication des jeunes et des femmes dans le processus de prise de décisions et l’amélioration des conditions de santé. « Le Cameroun est en totale conformité avec les objectifs de développement durable », a déclaré le ministre Alamine Ousmane Mey.
L’édition 2019 de la Journée mondiale de la population a été un double événement : le cinquantenaire du Fonds des Nations unies pour la Population et les 25 ans de la Conférence internationale sur la population. Une occasion pour que le Cameroun démontre son engagement, montre ses résultats et prend des résolutions fermes pour les défis restant. Et pour le cinquantenaire de l’Unfpa, Siti Batoul a reçu du Minepat un cadeau symbolique. Le rendez-vous de Kribi a aussi permis aux membres du gouvernement et leurs suites de présenter au monde que le Cameroun est un pays de paix où le vivre-ensemble en est une religion. Le ministre Alamine Ousmane Mey a donc saisi l’occasion pour inviter les populations à lutter contre l’incivisme.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category