Manki II-Pont de la Mapé : la route est prête

Ce tronçon de 25,795 km, réalisé en béton bitumineux a été visité et provisoirement réceptionné jeudi dernier par une équipe d’experts conduite par le représentant du Mintp.

Le réseau routier national vient de s’agrandir avec la réalisation en béton bitumineux du tronçon Manki-Pont de la Mapé. La réception provisoire de cet ouvrage dans le département du Noun a été effectuée le jeudi 11 juillet dernier, à l’issue d’une visite d’inspection menée par une équipe d’experts comprenant entre autre les représentants des ministères des Travaux publics, de l’Economie, des représentants des bailleurs de fonds.Le maître d’ouvrage était représenté par Simon Pierre Mbousnoum, directeur des Investissements routiers au ministère des Travaux publics. Joseph TangieNdifor, le directeur technique de l’entreprise (Groupement BUN’S/MAG) qui a réalisé les travaux et Omer Patrick Zam, représentant de la mission de contrôle, ont présenté cette route dans ses méandres à la mission d’inspection.
Pour la solidité de cet ouvrage, quatre couches y ont été apposées. La fondation est composée d’une structure de chaussée, suivie d’une couche de fondation (25 cm en graveleux latéritique). Il y a ensuite une couche de base (20 cm en grave concassé de 0/31,5) et une couche de roulement de 05cm en béton bitumineux au-dessus pour clore le travail.Le long du chantier, en zone rurale, l’ouvrage possède une chaussée large de 7,60m avec deux accotements de 1,5m en enduit superficiel des deux côtés. En pleine agglomération, cette chaussée est élargie à 10 mètres de largeur, limitée des deux côtés par des trottoirs de 2 mètres. Ce chantier lancé en juillet 2015, a bénéficié de la construction de trois ponts (sur la Mvi, la Mapé et le Nkoup)et de 33 dalots. La signalisation routière a été aussi appréciée, ainsi que les autres commodités de sécurité. Ayant observé que les véhicules circulent à grande vitesse sur cette route, la mission d’inspection a suggéré la pose des glissières de sécurité sur 3918 mètres supplémentaires avant la réception définitive.
Le côté social n’a pas été ignoré avec la réalisation de 10 forages équipés de pompes immergées à motricité humaine, la construction de 615 mètres de clôture le long des centres de santé, hôpitaux et lieux de cultes traversés par la route. On observe aussi des ouvrages d’assainissements, en zone urbaine.Cette section de route Manki-pont de la Mapé (25,795 km) a été financé à hauteur de 21,4 milliards de Fcfapar le gouvernement de la République du Cameroun avec l’appui des bailleurs de fonds que sont la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) et le Fonds Saoudien de Développement (FSD). Situé dans le département du Noun, région de l’Ouest, la route Manki-Pont de la Mapé, est un tronçon de la nationale N°6 (Foumban-Tibati-Febadi-Ngaoundéré en passant par Banyo). Il va faciliter la liaison entre les régions de l’Ouest et le Septentrion du Cameroun, ainsi que les échanges entre le Cameroun et le Nigeria.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category