CAN Volley-ball dames : les championnes sont de retour

Christelle Nana et ses coéquipières ont regagné le pays avec le trophée qu’elles ont conservé de haute lutte dimanche dernier.

Un chant et des voix qui résonnent en chœur le long du couloir qui mène à la salle VIP de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen. Il est 11h 25 ce lundi 15 juillet 2019. Puis, Christelle Nana, la capitaine de la sélection nationale féminine senior de volley-ball, fait son entrée. Entre ses mains, le trophée du 19e Championnat d’Afrique des nations de volley-ball dames. Elle est suivie de l’ensemble de ses coéquipières. Toutes exécutent le même pas de danse. Il y a trente minutes qu’elles ont atterri à bord du vol ET923 d’Ethiopian Airlines.
Une fois installée, la délégation recevra des fleurs et des tee-shirts sur lesquels on peut lire : « Championne d’Afrique 2019 ». Tout le monde va aussitôt les porter. Le ministre des Sports et de l’Education physique, Narcisse Mouelle Kombi, est en grande conversation avec le président de la Fédération camerounaise de volley-ball. Serge Abouem conduisait la délégation à ce Championnat d’Afrique en Egypte. Pendant ce temps, on sert des boissons froides, chaudes et quelques douceurs. En réalité, immédiatement après le match, la délégation a juste fait une halte à l’hôtel, le temps de prendre les bagages avant de rallier l’aéroport international du Caire. 
La première à s’exprimer dans cette autre articulation de l’accueil des Lionnes de volley-ball, la capitaine, Christelle Nana a reconnu : « On a réalisé quelque chose d’inoubliable. On a ramené la Coupe à la maison. On remet la balle dans le camp du gouvernement. ». En retour, le ministre Narcisse Mouelle Kombi, tout en reconnaissant la circonstance heureuse, a souligné : « Le chef de l’Etat sait ce qu’il faut faire pour honorer ceux qui honorent le Cameroun ». 
Avant de regagner leur hôtel, les Lionnes feront le tour de ville pour présenter le trophée. A bord de la Jeep, outre la capitaine Christelle Nana, qui tient le trophée, deux de ses coéquipières dont Laetitia Moma, meilleure joueuse du tournoi. Il est un peu plus de 14h lors qu’elles regagnent leur tanière. Sans l’entraîneur national, Jean René Akono, qui est plutôt parti en France. Il rejoindra le groupe dans les prochaines heures. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category