Bafoussam : des emplois pour les déplacés internes

Le FNE a lancé un programme de débouchés prioritaires les 9 et 10 juillet derniers, lors de la 3è édition du Carrefour métiers couplée à la Bourse de l’emploi.

Offrir des emplois aux déplacés. C’est l’opération que vient de lancer le Fonds national de l’Emploi (FNE) dans la région de l’Ouest. Les premiers débouchés ont été ratifiés les 9 et 10 juillet derniers à l’esplanade des services du gouverneur de la région de l’Ouest, lors de la 3è édition du Carrefour métiers couplée à la Bourse de l’emploi. Une initiative de la délégation régionale de l’Emploi et de la Formation professionnelle de l’Ouest. Au cours de ce forum, le FNE a proposé 156 offres d’emplois collectées auprès de 26 entreprises. Dans le cadre de la formation, 50 jeunes ont été outillés aux techniques de recherche de l’emploi et 28 autres aux stratégies de montage des projets, comment réaliser son étude de marché, l’étude financière, l’étude technique, et les astuces à utiliser dans différents secteurs pour pouvoir réussir. Selon Pierre Tekapsso, le chef d’Agence régionale du FNE à l’Ouest, la politique globale de cette structure consiste à aider les chercheurs d’emplois à dénicher un job de qualité. L’accent est toutefois placé ces derniers temps, sur les 50 000 familles de déplacés internes résidant dans la région de l’Ouest. 
« Il est très important qu’ils ne restent pas dans l’oisiveté. C’est vrai qu’ils reçoivent divers dons et appuis, mais il est bon pour eux, qu’ils commencent déjà à être productifs. Il s’agit de voir comment ils peuvent s’intégrer dans le tissu économique en prenant un emploi salarié, et pour ceux qui ont des aptitudes sur le plan activités, voir déjà comment monter des petits plans d’affaires et rechercher des financements ». Le défi de l’agence régionale du FNE de l’Ouest, est d’œuvrer de telle sorte que le vivre-ensemble soit concrétisé sur le plan professionnel, et que ces compatriotes qui n’ont pas demandé à quitter leurs localités, leurs maisons et leurs boulots, se réinsèrent aisément à l’Ouest. Au cours du premier semestre de l’année 2019, le FNE Ouest a déjà aidé plus d’une centaine de jeunes à bénéficier d’une formation et d’un financement. Dans le même temps, plus de 2600 jeunes ont déniché un emploi durable, grâce au concours du FNE. Aux déplacés de saisir massivement ces opportunités.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category