Lions indomptables : Seedorf et Kluivert limogés

Le duo néerlandais a été remercié hier par la Fecafoot à la suite de l’élimination du Cameroun en 1/8e de finale de la CAN égyptienne.

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que les choses bougent chez les Lions indomptables, éliminés il y a quelques jours de la coupe d’Afrique des nations de football, en 1/8e de finale par le Nigeria (3-2). Hier, en fin d’après-midi, un communiqué signé du président de la Fédération camerounaise de football, Seidou Mbombo Njoya, annonçait la fin des « fonctions de l’entraîneur-sélectionneur Clarence Clyde Seedorf et de l’entraîneur adjoint Patrick Stéphan Kluivert ». Une décision prise « conformément aux stipulations des clauses résolutoires de leurs contrats de travail respectifs ». Et ce, après consultation des membres du Comité exécutif de la Fecafoot et du ministre des Sports et de l’Education physique, précise le document. 
Une nouvelle prévisible après la sortie, sur les antennes de la télévision nationale, du ministre des Sports et de l’Education physique, Narcisse Mouelle Kombi, lundi dernier. Ce dernier a donné des indications claires, en pointant notamment un doigt accusateur sur Clarence Seedorf, le sélectionneur national. « La question de M. Seedorf à la tête de notre sélection fanion est clairement posée. Il ne me semble pas que cette question puisse trouver raisonnablement, objectivement, au regard de toutes les circonstances, une réponse en termes de reconduction. Son maintien me paraît donc, comme à beaucoup de Camerounais, problématique. J’ai demandé à Monsieur le président de la Fecafoot de le lui signifier, conformément aux stipulations pertinentes du contrat », a déclaré le Minsep. Pour expliquer cette décision, Narcisse Mouelle Kombi avance que « les carences et insuffisances de l’encadrement technique de même que l’incapacité de l’entraîneur-sélectionneur à maintenir la discipline, la cohésion, à allumer ce fighting-spirit cher au président Paul Biya expliquent en grande partie l’échec des Lions. Ceci, hélas, en contradiction avec les obligations qui incombaient à l’entraîneur-sélectionneur, M. Clarence Seedorf, en vertu du contrat signé par lui le 10 août 2018 ». 
Le duo néerlandais, critiqué pour ses choix tactiques avec notamment quatre équipes différentes en autant de matchs à la CAN, n’aura passé qu’un an à la tête des Lions indomptables alors qu’il partait pour un contrat de quatre ans. La défense du titre de champion d’Afrique acquis en 2017 faisait visiblement partie de ses principaux objectifs. De toute façon, le Minsep a annoncé un vaste redéploiement à la tête des sélections nationales et une -énième- tentative de réorganisation de l’équipe fanion. D’autant plus qu’il y a en ligne de mire plusieurs évènements sportifs d’envergure, dont la CAN 2021 que le Cameroun va abriter.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category