Vers un partenariat Cameroun-Tunisie

Lors d’une audience accordée à l’ambassadeur Jalel Snoussi, le ministre Achille Bassilekin III a fait part d’un projet de coopération relatif au secteur.

Du 30 juin au 4 juillet derniers, la Tunisie dévoilait ses charmes dans la ville de Douala. La mission économique multisectorielle a presenté ce qui se fait de mieux dans ce pays en matières d’artisanat, de santé, d’activités agropastorales et de TIC. Très intéressée par le Made in Tunisia, le Cameroun souhaite s’entourer de l’expertise de ses opérateurs économiques. Le sujet était le principal point au menu des échanges entre le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Achille Bassilekin III et Jalel Snoussi, ambassadeur de Tunisie au Cameroun. Le diplomate est en réalité venu porter à la connaissance de son hôte, les objectifs et le bilan de la mission économique de Douala. Etant donné qu’il était plutôt positif, il souhaite faire rejaillir les retombées sur la coopération bilatérale qui lie son pays au Cameroun. On a également parlé de la coopération technologique entre les deux pays, en matière de technopôle notamment. « Il y a un projet de coopération technologique en perspective », a confié Jalel Snoussi à l’issue de l’audience.

Il est question, d’après le ministre Achille Bassilekin III, de voir comment dynamiser les échanges qui ont meublé cette mission, mais surtout, en assurer le suivi. « Il faudra encadrer les Pme camerounaises pour qu’elles puissent tirer profit de l’expérience tunisienne, étant donné que c’est un pays du rivage de la méditerranée, dans le cadre de sa coopération commerciale avec l’Union européenne (Ue). Le Cameroun ayant signé les Accords de partenariat économique avec l’Ue.

Il est question le Cameroun voit comment tourne le tissu de la sous-traitance qui participe aujourd’hui du dynamisme économique tunisien », a annoncé le Minmpmeesa. Avec l’opérationnalisation en septembre prochain de la pépinière pilote nationale d’entreprises d’Edéa, le pays compte également s’appuyer sur le savoir-faire tunisien en matière d’accompagnement les porteurs de projets locaux.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category