Assemblée parlementaire de la Francophonie : le Cameroun aux assises à Abidjan

Hilarion Etong, premier vice-président de l’Assemblée nationale et président de la section camerounaise de l’APF vient d’y conduire une importante délégation.


« Parlements et renforcement de la démocratie ». C’est le thème qui a sous-tendu les assises de la 45e session de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) qui se sont tenus du 4 au 9 juillet 2019 à Abidjan en Côte d’Ivoire. Occasion pour le chef de la délégation camerounaise à ces travaux de présenter le rôle joué par le parlement camerounais, désormais bicaméral, dans la mise en place des institutions démocratiques dans notre pays. Hilarion Etong, premier vice-président de l’Assemblée nationale et président de la section camerounaise de l’APF s’est pour cela félicité de ce que l’Assemblée nationale et le Sénat du Cameroun œuvrent en outre à l’avènement d’une démocratie véritable en évoluant en parfaite harmonie avec les autres institutions. Ainsi, qu’il s’agisse de la mise en place d’Elections Cameroon, l’organisme chargé du processus électoral et référendaire que du Conseil constitutionnel, l’une des dernières nées de nos institutions, le parlement camerounais a joué un rôle clé dans la mise en place de ces structures qui, de l’avis du chef de la délégation, permettent de consolider le processus démocratique en cours dans notre pays sous l’impulsion du président de la République, Paul Biya.
Les travaux ouverts par Daniel Kablan Duncan, vice-président de la République de Côte d’Ivoire, en présence de Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), ont par ailleurs enregistré la participation de 51 sections, représentants autant les parlements des pays de l’espace francophone d’Afrique que ceux d’Amérique, d’Asie-Pacifique et d’Europe. La délégation camerounaise à ces travaux, forte de huit personnes, dont sept parlementaires (sénateurs et députés) et le secrétaire administratif, Bouba Halidou a vu le sénateur Samuel Obam Assam se faire élire au poste de vice-président de la Commission de l’Education, de la Communication et des Affaires culturelles de l’APF. Hilarion Etong et Lydienne Epoube ont respectivement été reconduits comme membre du bureau et présidente du Réseau des femmes parlementaires de l’APF.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category