Grand prix international CAA : la domination nigériane

Les athlètes du Nigeria se sont particulièrement distingués samedi dernier à Yaoundé.

Le Nigérian Emmanuel Arowolo, vainqueur du 200m en 20.37 et le Botswanais Dirito Nzamani, vainqueur du 400m en 45.07 sont rentrés dans leur pays respectif le cœur léger et surtout le soulagement d’avoir bien accompli leur mission. En effet, grâce aux performances réalisées samedi dernier au stade Omnisports de Yaoundé lors de la 3e édition du Grand prix international CAA du Cameroun, ils ont atteint les minimas nécessaires à la participation aux Championnats du monde, prévus du 28 septembre au 6 octobre prochain à Doha (Qatar). La compétition, classée catégorie E, que notre pays a abrité le week-end dernier pouvait aussi permettre de décrocher sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo. 
Ce rendez-vous a aussi permis au Cameroun d’augmenter le nombre d’athlètes qualifiés pour les prochains Jeux africains à Rabat. Jusqu’ici, ils étaient sept. Ils seront désormais 14. Même si le Cameroun ne s’est pas distingué dans les courses, dominées par le Nigeria en messieurs et dames. En 10.15, Enoch Adegoke occupe la première place aux 100m messieurs. Son compatriote Emmanuel Arowolo aux 200m.  Et aussi dans les relais 4x100m et 4x400m. Tandis que Patience Oko en 52.29 a parcouru les 400m et le 4x400m dames. Le Congo dont la ressortissante Natacha Ngoye Akamabi a remporté le 100m en 11.41 et le 200m en 23.04. Par contre, ils se sont rattrapés dans les concours (lancer de javelot messieurs, triple saut messieurs, saut en longueur messieurs). Même si leurs adversaires internationaux n’ont pas effectué le déplacement de Yaoundé. Ils étaient donc 249, athlètes dont 46 étrangers à participer à cette compétition internationale, qui aura été une vitrine de promotion de l’athlétisme. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category