Relance des filières cacao/café robusta : un agropole dans le Haut-Nyong

A travers la mobilisation d’une enveloppe de 250 millions de F, le gouvernement entend redonner un nouveau souffle à ces deux produits tombés en hibernation dans le département.

La nouvelle a de quoi mettre du baume au cœur des populations du département du Haut-Nyong. Près de 30 ans après la fermeture des Zones d’actions prioritaires et intégrés (ZAPI) de l’Est, au plus fort de la crise économique, un nouvel organisme d’encadrement économique des producteurs agricoles et de développement rural voit le jour. Dénommé « Projet agropole cacao/café robusta du Haut-Nyong », cette structure vient d’être lancée par le gouvernement dans le cadre du Plan d’urgence triennal (PLANUT). Cette initiative appelée à être pilotée par la Dynamique agricole du Haut-Nyong aura pour mission de relancer les filières cacao/café robusta. Vieillissement des producteurs, abandon des plantations, désaffection de la jeune génération vis-à-vis de ces cultures, dictature des coxeurs, l’addition était toute salée pour faire oublier aux nostalgiques la période glorieuse des ZAPI de l’Est. Seuls, quelques courageux s’y aventuraient encore.
Dans sa mise en œuvre, le Projet agropole cacao/café robusta du Haut-Nyong entend remettre en capacité de production 15 à 20 000 hectares de verger caféier, 10 à 15 000 hectares de verger cacaoyer et de créer plus de 13 000 emplois directs et indirects. De quoi redonner le sourire aux populations. Pour la matérialisation, le gouvernement a prévu dans le cadre du Budget d’investissement public (BIP) de l’exercice 2017 du ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER), une dotation de 250 millions de F. Le projet a reçu du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, un appui financier à titre exceptionnel de l’ordre de 23,5 millions de F. Cette enveloppe est destinée à l’aménagement sommaire de certains magasins / usines, à l’acquisition des machines de décorticage du café robusta et l’achat de cinq ordinateurs complets pour la banque des données du recensement général des planteurs et des exploitations agricoles.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category