Tournoi intercontinental de volley-ball féminin : filet trop haut pour les Lionnes

En trois sorties, les Camerounaises ont enregistré autant de défaites dans une compétition remportée par le Brésil le week-end dernier.

La poule D du Tournoi intercontinental qualificatif pour les Jeux olympiques Tokyo 2020 a rendu son verdict samedi dernier à Uberlandia au Brésil. Le pays hôte a terminé à la première place, après avoir gagné tous ses matches, et se qualifie automatiquement pour le rendez-vous japonais de l’été prochain. Egalement dans cette poule, le Cameroun termine à la dernière position après avoir enregistré trois défaites en autant de rencontres dans un intervalle de trois jours. Toutefois, rien n’est perdu pour les Camerounaises qui ont encore la possibilité de se qualifier Un tournoi, continental est prévu en début d’année 2020. En attendant d’en savoir plus sur le règlement de l’édition 2020, il y a quatre ans, il y avait deux places pour le continent synonyme de deux poules. 
A Uberlandia, les défaites enregistrées par Christelle Nana Tchoudjang et ses coéquipières étaient sur le score identique de 3 sets à 0, notamment contre le Brésil (14-25, 13-25, 26-25), la République dominicaine (20-25, 29-25, 14-25) et l’Azerbaïdjan (17-25, 14-25, 20-25). « On finit par une autre défaite. Le plus important c’est qu’on a essayé d’améliorer ce qui n’avait pas marché la veille. C’est vrai qu’on a un peu péché physiquement. On est là pour travailler. On va continuer à le faire. On a une compétition importante qui démarre dans quelques semaines », a déclaré la capitaine Christelle Nana Tchoudjang. Il s’agit des Jeux africains, prévus du 19 au 31 août 2019 à Rabat (Maroc).
Au Brésil, l’équipe camerounaise était grandement remaniée compte tenu des absences de Laetitia Moma, la meilleure attaquante et meilleure joueuse du dernier Championnat d’Afrique, de Raïssa Nasser, meilleure libéro en terre égyptienne et aussi Henriette Koulla. Les permissionnaires rejoindront le groupe dans les prochains jours pour préparer les Jeux africains. Au Brésil, le six entrant du coach était composé de Christelle Nana Tchoudjang, Honorine Njakao, Stéphanie Fotso, Odette Menkreo, Estelle Adiana, et Flore Bikatal. Puis, il y a eu quelques rotations avec notamment l’entrée en jeu de Sherilyn Bashorun
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category