Tolérance et vivre ensemble : quelle est la contribution de l’Islam ?

La question était au cœur de la 53e assemblée annuelle de la communauté musulmane Ahmadiyya du Royaume-Uni les 2, 3 et 4 août dernier à Londres.

Plus de 52 000 participants venus de qu’une centaine de pays ont répondu à l’invitation de la communauté musulmane Ahmadiyya du Royaume-Uni, à Londres. C’était le week-end dernier, dans de la 53e assemblée annuelle (Jalsa Salana) de cette organisation religieuse. Pendant trois jours, des fidèles musulmans et invités spéciaux se sont abreuvé de la source divine et prophétique de l’Islam, dans un contexte mondiale de montée déplorable de l’intolérance. A l’aune de ces enseignements, il est apparu que les fondements de l’Islam sont tangibles en matière de dénonciation de toute forme d’intolérance. Aussi, a-t-il été évident que l’amour du prochain, la culture du vivre ensemble sont des « levures spirituelles » que les laboratoires de la foi islamique proposent aux croyants.
Seulement, comme l’a soutenu Sa sainteté Hazrat Mizra Masroor Ahmad, chef suprême de la communauté musulmane Ahmadiyya du monde, il faut passer aux actions concrètes et fortes. En effet, dans son message aux fidèles et invités, ce guide spirituel a martelé que la foi pure et sincère ne peut se traduire que par la qualité des actes qu’on pose. « Il est plus que jamais urgent et indispensable d’agir. Agir pour la paix, pour le vivre ensemble, pour la stabilité. Pour ce faire, Il est nécessaire que nous évaluions nos propres actions, afin de voir si elles sont conformes à nos revendications », a-t-il plaidé. Pour lui, cela passe par une obéissance complète et totale à Dieu. Car, « si nous sommes complètement obéissants aux enseignements de Dieu, il ne laissera aucune de nos actions aller en vain. Nous devons dès lors comparer nos conditions avec les normes établies par Dieu Tout-Puissant. Il ne se contente jamais d'accepter un message s'il n'est pas suivi d'actes sincères. », a rappelé Hazrat Mizra Masroor Ahmad.
La 53e Jalsa Salana, c’était aussi la présentation de la coalition contre les guerres à travers le monde. A travers le mouvement « #StopWorldWar ». Face à la multiplication des foyers de tension en Afrique et dans le monde, cette campagne vise à promouvoir la justice sociale ; à créer l’équité économique et éradiquer la pauvreté ; à rejeter toute forme d’extrémisme ; et surtout à entreprendre des actions visibles pour le bien-être des populations.  

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category