Manucure et pédicure : ongles à sécuriser

Durant ces soins de beauté, des précautions particulières sont à prendre pour éviter des maladies comme des champignons.

Doigts et orteils sont de sortie ! Rendez-vous est pris chez l’esthéticienne pour bichonner ses ongles, repousser les cuticules, faire un gommage ou adoucir la plante des pieds ou la paume des mains avec un ponçage… Tout ceci semble parfait et attrayant, tant que le professionnel tient compte des conditions d’hygiène. Quand ce n’est pas le cas, de fâcheuses maladies peuvent attaquer les ongles, notamment des champignons. Un ongle blanchi un peu trop sans raison quelques semaines après une manucure ou une pédicure ? Les soins des mains et des pieds en dépit de tout ce que l’on pourrait penser, laissent entrevoir un certain nombre de dangers. Ils sont pour la plupart liés à des risques de contamination au cours de l’exercice. Toutefois, des précautions sont prises pour éviter ces désagréments. 
Joëlle est esthéticienne dans un salon de beauté à Yaoundé. Elle confirme : « la manucure tout comme les soins des pieds exposent le client et nous-mêmes à certaines maladies. Ça veut dire que si un client est porteur d’un champignon, et que les instruments de travail ne sont pas correctement désinfectés, il y a des chances qu’il les contamine, ainsi que tous les autres clients après lui. » Pour éviter cette situation, les professionnels disposent d’une variété de produits. Le dectol par exemple. « C’est un produit que nous mettons dans l’eau utilisée pour la pédicure. Il joue un double rôle en protégeant à la fois le client et celui qui lui fait les soins », explique-t-elle. De l’avis d’une autre esthéticienne, plus de précautions sont recommandées, avec une priorité à la désinfection des outils de travail, entre autres coupe-ongle, lime... 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category