Cameroun – Guinée équatoriale : on parle de la situation à la frontière

Anastasio Asuma-Mum Munos a été reçu en audience hier au ministère des Relations extérieures par Félix Mbayu.


La Guinée équatoriale construit-elle un mur à la frontière avec le Cameroun ? Réponse de l’ambassadeur : « Ce n’est pas sur la frontière. C’est dans le territoire équato-guinéen ». Anastasio Asuma-Mum Munos est formel sur le sujet. Le Cameroun et la Guinée équatoriale sont deux pays frères et entre frères, il peut y avoir mésentente. L’ambassadeur de Guinée équatoriale au Cameroun a été reçu en audience hier par Félix Mbayu, ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures, chargé de la Coopération avec le Commonwealth. Un seul sujet au menu des échanges : ce qui se passe réellement à la frontière entre les deux pays. La séance de travail a duré une quarantaine de minutes entre les deux hommes.
Au sortir de l’audience, l’ambassadeur Anastasio Asuma-Mum Munos explique : « En tant que pays voisins et frères, on est condamnés à être ensemble. C’est la nature qui nous l’impose. C’est donc normal, quand il y a une mésentente, qu’on s’assoie pour voir et corriger les défauts. Tout le monde sait ce qui se passe entre les deux pays. Le ministre des Relations extérieures m’a invité à une réunion pour demander les explications sur ce qui se passe ». Selon lui, il est dans l’intérêt des deux pays de consolider chaque jour, des relations de fraternité.
Ainsi, il s’agit d’une histoire de mur bâti à la frontière entre les deux pays. A ce sujet, le diplomate assure qu’il n’en est rien. « L’information qui circule sur les réseaux sociaux et fait état de ce que les soldats équato-guinéens ont traversé la frontière pour aller mettre la borne, je vous assure que ce n’est pas vrai. Nos soldats ne peuvent pas traverser la frontière à deux kilomètres pour aller mettre des bornes », déclare-t-il. Avant d’ajouter : « Je crois qu’il peut s’agir d’un montage des gens, surtout les femmes, qui discutent les plantations ». Au final, un mur serait bien en chantier, mais plutôt du côté guinéen
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category