GP sports vacances : clap de fin

La quatrième édition du camp de vacances de la Garde présidentielle s’est achevée vendredi dernier à Yaoundé.

Au stade du complexe de la Garde présidentielle à Yaoundé vendredi dernier, personne n’est resté indifférent face à une telle prestation. Celle des poussins de l’atelier danse qui, par leur entrain ont émerveillé toute l’assistance. Autre moment qui a retenu l’attention, celui au cours duquel 14 cavaliers en herbe ont revisité toute la majesté du cheval. Lors de la finale mixte de football, on a retenu la victoire 1-0 des filles sur les garçons. Que ce soit à travers les démonstrations en sports de combat, les enjambées des jeunes athlètes ou les arabesques des jeunes gymnastes, les pensionnaires du camp de vacances de la Garde présidentielle ont mis à profit les connaissances accumulées durant huit semaines. Munis de leur parchemin et des médailles pour les plus méritants, ils ont tenu à remercier le colonel Raymond Jean Charles Beko’o Abondo, commandant de la Garde présidentielle présent à la tribune d’honneur.
En effet, durant deux mois, ce sont 1316 enfants qui ont été initiés au culte de l’effort dans 20 disciplines de 8h à 12h. Outre les valeurs du sport, les jeunes apprenants étaient à l’école de la discipline, du patriotisme et du vivre ensemble. Cette quatrième édition de Gp sports vacances a été marquée par la participation des enfants déplacés du fait de la crise sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest. « Je suis heureux parce qu’ici, on nous a appris comment être bilingue et vivre ensemble » a déclaré Junior de l’atelier de badminton. Pareillement, un soutien a été apporté aux enfants porteurs d’un handicap à l’image de Ludovic de l’atelier de football. Avec de nouvelles amitiés nouées, lui comme les autres pensionnaires du camp de vacances ont émis le vœu de participer à la prochaine édition. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category