Cacao : les meilleurs producteurs primés

Au cours de la cérémonie mardi 13 août 2019 à Sangmelima, le minisre du Commerce a annoncé le paiement imminent des récompenses promises par le chef de l’Etat.

C'est dans la ville de Sangmelima, région du Sud que la campagne cacaoyère 2019-2020 a été lancée mardi, 13 août 2019. D'entrée de jeu, il ressort que les prix payés aux producteurs au cours de la campagne écoulée sont jugés assez satisfaisants par les acteurs de la filière. Le prix maximum du cacao de qualité, voire d’excellence a été payé à 2000 F et le minimum à 1650F. Le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana qu'accompagnait le ministre délégué au ministère de l'Agriculture et du Développement rural, Clémentine Ananga Messina s'en est réjoui.

Selon le Mincommerce, la reprise de la filière est résolument en marche et ceci pour plusieurs raisons. Il y a une remontée des cours sur le marché international, la course à la fève rouge brique, un intérêt marqué par les chocolatiers français pour le cacao camerounais. L'on compte également l'accroissement de broyage de la fève au Cameroun et en Asie. Il est donc question que les cacaoculteurs produisent davantage afin de satisfaire les deux marchés, extérieur et intérieur.

Le bilan de la campagne précédente, présenté par le directeur général de l'Office national du cacao et du café (Oncc), Michael Ndoping augure également de lendemains meilleurs pour la filière, avec un prix maximum du kilogramme à 1270 F contre1210 F. Concernant le coût minimum, il a été évalué à 650F contre 550 F la saison précédente notamment dans la région du Sud-Ouest. Dans le même registre, le DG indique que pour la campagne écoulée, (du 1er août 2018 au 15 juillet 2019), la production nationale commercialisée a atteint les 265 000 tonnes. Les exportations vers 14 pays d'Europe, d’Asie et d'Amérique sont estimées à près de 215 000 tonnes. Pour ce qui est de la transformation locale, elle se situe à 58.5 tonnes. Luc Magloire Mbarga Atangana est revenu sur cette nouvelle campagne, en annonçant deux bonnes nouvelles aux producteurs. La première, c'est la promesse tenue du chef de l’Etat concernant le payement de la prime à la qualité dont le processus est enclenché. Il a d' ailleurs indiqué que les listes provisoires de bénéficiaires étaient déjà affichés et le paiement bientôt effectué. La deuxième bonne nouvelle c’est la remontée des prix du kilogramme de cacao. Au cours de la cérémonie, des cacaoculteurs ont également reçu des cartes professionnelles.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category