Mali : l’invitée-surprise

Appelée de dernière minute, l’équipe du Mali aura à cœur de prouver qu’elle n’est pas un faire-valoir.

Sacrées Maliennes. On ne les attendait pas à ce niveau. Elles ont été certainement les premières à être surprises par une « qualification » inespérée. Présente à la CAN 2016, la sélection nationale du Mali fait figure de miraculée car pour être présente, elle a dû emprunter un véritable trou de souris. 
Eliminée au deuxième tour qualificatif par la Guinée équatoriale (2-3) sur l’ensemble des deux rencontres, tout semblait mal engagé pour elle quand survint un incident inespéré. La Confédération africaine de football (CAF) annonce la suspension de l’équipe de Guinée équatoriale pour la CAN 2016 et les éliminatoires des CAN 2018 et 2020, suite à un problème de falsification du passeport d’une joueuse. Le Mali en a donc profité pour rebondir. 
Certes, l’équipe n’est pas un foudre de guerre dans le football féminin africain. Elle a participé à cinq reprises aux phases finales des CAN en 2002, 2004, 2006, 2008 et 2010 et a été à chaque fois éliminée dès le premier tour. Au dernier classement FIFA, la sélection du Mali occupe la 92è position dans le monde et le 12è rang en Afrique. En dépit de leur palmarès encore vierge et même si leur présence au Cameroun relève d’un concours de circonstances, les Maliennes entendent saisir la chance du bon bout pour frapper un grand coup. L’équipe est consciente de ses faiblesses, mais n’entend pas se constituer en victime résignée et encore moins en distributrice des points aux adversaires. La sélection regorge de talents méconnus, mais qui ont engrangé de l’expérience. 

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie