Economie numérique : Huawei prêt à renforcer son appui

Le ministre Alamine Ousmane Mey a reçu Xue Man, vice-président en charge des affaires publiques et gouvernementales de la firme chinoise, lundi à Yaoundé.

Les échanges entre Alamine Ousmane Mey, ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) et Xue Man, le vice-président en charge des affaires publiques et gouvernementales du groupe Huawei auront duré près de deux heures. C’est dire l’importance des sujets évoqués au cours de cette audience qui s’est déroulée lundi dernier en fin d’après-midi. La presse sera informée par la suite des principaux sujets qui ont meublé l’entretien. « Huawei va continuer d’apporter au Cameroun ses expériences internationales et une meilleure pratique en matière de TIC, en s’alignant aux objectifs que s’est fixé le pays dans sa stratégie de Cameroun numérique 2020. », a indiqué Xue Man. 
Ainsi donc, parlant de la stratégie de déploiement de l’économie numérique au Cameroun, le cadre de collaboration devrait aller dans le sens d’assurer une couverture compétente des infrastructures de télécommunications, d’avoir un climat d’affaires approprié pour les opérateurs s’investissant dans l’économie numérique. Il faudrait également faire le choix de quelques industries pour être en priorité à la transformation numérique, ce qui pourrait booster l’intérêt des autres industries à créer la richesse à travers les Tic. Les jeunes camerounais vont également continuer de recevoir des formations dans le domaine des Tic. A ce jour, Huawei Ict Academy a déjà signé quatre mémoranda d’entente avec des institutions d’enseignement supérieur au Cameroun, avec un total de 50 enseignants formés  et près de 1000 étudiants intégrés dans la propagande et la formation de ce programme de transfert de savoirs et de compétences en TIC aux étudiants. 
Pour Alamine Ousmane Mey, cette relation avec Huawei est à capitaliser pour la transformation économique du Cameroun via le numérique. « Nous voulons croire que l’accent sera mis sur la couverture étendue de notre territoire et sur la rapidité, la qualité et un accès complet à ces services. Deuxièmement, nous voulons également tirer partie de l’amélioration de la sécurité de ces infrastructures », a indiqué le Minepat. Au menu des échanges également, les actions de Huawei dans la réduction de la fracture numérique avec le déploiement de la fibre optique nationale et le câble sous-marin, mais aussi l’alimentation en électricité par l’énergie solaire. 

 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category