Economie

Route Foumban-Manki-Pont de la Mapé : la magie du bitume

Dans le cadre de concrétiser la politique des Grandes opportunités du chef de l’Etat, le gouvernement a entrepris de relier le grand Nord et le grand Sud camerounais par route. Cette volonté s’est récemment traduite par le bitumage de l’axe Foumban-Manki et Manki-Pont de la Mape dans la région de l’Ouest. Le tronçon fait partie de la transafricaine Lagos-Mombassa reliant le Golfe de Guinée à la façade maritime sur l’Océan indien. Cette route bitumée jusqu’aux portes de l’Adamaoua, en attendant la suite des travaux dans les prochains mois, entretient l’espoir d’un quotidien meilleur aussi bien pour les riverains, que pour les autres usagers nationaux et étrangers.
En effet, les conditions de vie ont changé tout au long du trajet. Agriculteurs, artisans, commerçants et touristes ne tarissent plus d’éloges devant l’impact économique est palpable de la nouvelle route. Ils ne sont pas les seuls. Bien d’autres acteurs venus de contrées lointaines, y compris des pays voisins, reconnaissent que la route fraîchement bitumée est à la fois une aubaine et un soulagement. D’abord, elle leur ouvre de nouvelles perspectives d’enrichissement avec un gain de temps   certain ; ensuite elle soulage leurs peines, en assurant des conditions de voyage moins contraignantes. En témoigne ce marchand de cigarettes qui reconnaît faire moins de tours désormais, avec moins de fatigue et plus de profit. L’équipe de CT a effectué le déplacement et partage l’allégresse non feinte des usagers. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps