Lions U-23 et U-17 : on se jauge

Les deux sélections nationales se sont opposées mercredi dernier en prélude à leurs prochaines échéances internationales.

Lions U-23 contre Lions U-17. Un match avant tout amical que d’aucuns jugeaient déséquilibré avant son coup d’envoi mercredi dernier au stade militaire de Yaoundé. Certes, il y avait une évidente différence de gabarits et quelques années d’écart, mais le public présent dans les travées a assisté à une rencontre de bonne facture.  Le match s’est soldé par la victoire 2-1 des aînés sur leurs cadets. Au-delà du score qui a sanctionné les débats, les Lions U-17, ont bien failli faire preuve d’irrévérence envers leurs aînés. Les champions d’Afrique des moins de 17 ans 2019 se voyant même refuser un but pour une position illicite de hors-jeu dans les ultimes instants. 
Pour Rigobert Song, ce match consistait à évaluer l’état de forme de ses joueurs en stage depuis deux semaines. La plupart de ses poulains sont d’ailleurs en phase de reprise. D’où les approximations techniques observées au même titre que cette incapacité à impulser vitesse, fluidité et domination dans le jeu. A cet effet, le sélectionneur national U-23 envisage de renforcer son groupe par des joueurs professionnels évoluant en Europe. « Je pense qu’il y aura énormément de modifications qui nous permettrons de compléter l’effectif et voir ceux qui sont prêts. Nous avons des joueurs d’une autre catégorie qui évoluent dans des clubs étrangers qui viendront dans les prochains jours nous accompagner », a-t-il déclaré. Les Lions U-23 sont engagés dans le dernier tour des éliminatoires de la CAN de la catégorie prévue en novembre prochain en Egypte. Le 6 septembre prochain, le Cameroun accueille la Tunisie. 
Pour les U-17, ce match constituait un ultime test avant la fin du stage prévue ce samedi à Mbankomo. Leur encadrement technique dresse déjà un bilan positif de la rencontre et de ce premier rassemblement. « Il était question pour nous d’observer les enfants sur le plan athlétique. Je suis satisfait. L’aspect tactique n’a pas encore été véritablement abordé. La majorité des joueurs sont des anciens. Il fallait donc réveiller les automatismes », s’est exprimé Olivier Nankam, entraîneur adjoint à la fin du match. Le noyau de l’équipe déjà constitué, il sera question de renforcer certains postes par de nouveaux joueurs. Un deuxième stage préparatoire au Mondial Brésil 2019 est annoncé pour la semaine prochaine.   
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category