Côte d’Ivoire : un nouveau gouvernement en place

L’équipe composée d’une cinquante de membre a été constituée mercredi dernier par le président Alassane Ouattara.

Le gouvernement nommé mercredi dernier, 4 septembre par Alassane Ouattara s’est réuni pour la première fois hier autour du président de la République. La nouvelle équipe comprend 41 ministres contre 36 dans le précédent gouvernement, et sept secrétaires d’Etat contre cinq. Neuf portefeuilles sont confiés à des femmes. Cette nouvelle équipe voit la confirmation d’Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre et l’entrée de huit nouveaux membres (ministres et secrétaires d’Etat). Elle a créé très peu de chamboulement car dominée par la formation politique d’Alassane Ouattara. Toutefois, la présence d’autres formations politiques est remarquée traduit et trahit des alliances certaines. Comment ne pas souligner le retour d’Albert Toikeusse Mabri, président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) ? Mais des observateurs craignent que les tensions s’enveniment entre le chef d’Etat et Henri Konan Bédié. Car en reconduisant les ministres initiateurs du concept « Sur les traces d’Houphouët-Boigny », courant politique désapprouvé par Bédié, Ouattara fait un affront à son grand allié, président du PDCI.
Le nouveau gouvernement est aussi marqué par la création de plusieurs portefeuilles. Le ministère de la Sécurité et de la Protection civile et le ministère de la Promotion du Riz, par exemple. 
Toutefois, une mission certaine est assignée à tous : préparer l’élection présidentielle envisagée dans 13 mois. C’est donc un exécutif prêt à aller en campagne en 2020 qui est mis en place.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category