Partenariat public-privé : la Banque mondiale soutient trois projets

Il s’agit de la construction du 3e pont sur le Wouri, l’autoroute Douala-Limbé et l’aménagement des terres agricoles sur l’axe Batchenga-Ntui-Yoko-Tibati-Ngaounderé.

Dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme de partenariat public- privé (Ppp) avec l’appui de la Banque mondiale, trois projets ont finalement retenu l’attention du gouvernement parmi les 22 présélectionnés par le cabinet Canadian Pacific Consulting Services. Il s’agit de la construction de la voie de contournement de la ville de Douala avec un troisième pont sur le Wouri. Le second projet concerne la construction de l’autoroute Douala-Limbe, pour lequel les projections de trafic dépendent fortement de l’aménagement du port de Limbe. Le projet d’aménagement des terres et l’installation des grands producteurs agricoles de la plaine du centre est le 3e projet, conditionné par la réalisation de l’axe routier Batchenga-Ntui- Yoko-Tibati-Ngaoundéré. Une réunion de concertation s’est tenue vendredi 6 septembre 2019 à Yaoundé entre les responsables du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), ceux de la Banque mondiale et certaines administrations concernées par ces projets. L’objet de cette réunion, comme l’a indiqué le directeur général de la Coopération et de l’intégration régionale au Minepat, Charles Assamba Ongodo, portait sur l’examen des critères de sélection et de priorisation des trois projets sur financement partenariat publicprivé (Ppp) sélectionnés par le gouvernement, en vue du lancement des études de faisabilité par le cabinet commis par l’institution financière. Il a été question d’harmoniser le niveau des informations entre tous les acteurs institutionnels pour une appropriation partagée.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category