Rentrée culturelle 2019 : Bafia dans la mouvance

La ville a accueilli le lancement régional pour le Centre, présidé mardi 10 septembre 2019 par Cyrille Yvan Abondo, secrétaire général des services du gouverneur.

Les populations de la ville de Bafia ont vibré au rythme de la culture. Mardi dernier, à l’occasion du lancement de la 4e édition de la Rentrée culturelle et artistique nationale (Recan), Bafia, dans le département du Mbam et Inoubou a accueilli du beau monde à sa place des fêtes, pour le lancement régional de l’événement. Les populations sont venues en masse se réapproprier les savoir- faire culturels. La cérémonie que présidait Cyrille Yvan Abondo, secrétaire général des services du gouverneur de la région du Centre, s’est voulue un rendez-vous revisité cette année, avec un nouveau format qui épouse la décentralisation. C'est grâce à cette nouvelle configuration de la Recan que la ville de Bafia a été choisie pour abriter le village régional, où vont se dérouler plusieurs activités jusqu’au 30 septembre prochain.

Des groupes de danse des diverses communautés à l'instar du Kounkoun mbamois ou du Gnam Saamba du Nord-Ouest ont valablement exprimé leur savoir-faire. Cette effervescence est par ailleurs un moment d'expression citoyenne, traduite par un carnaval. Des élèves, étudiants, des groupes communautaires, des chefs traditionnels, des artistes et promoteurs culturels entre autres, tous ont défilé sous le signe de la paix et du vivreensemble. « La situation de crise que traverse notre pays, marquée par la multiplication des foyers de tension, des déclarations et actes de violences et replis identitaires, nécessite des actions fortes qui rassemblent tous les fils et filles de la nation », a relevé Cyrille Yvan Abondo.

Selon Flavienne Blanche Ombouda, délégué régional du Minac pour le Centre, ce concept de rentrée culturelle est un moment de communion. Les activités de référence seront entre autres des conférences- débats, des séances de sensibilisation des artistes et des jeunes dans les différentes disciplines du secteur Arts et Culture. Dejà, mercredi, 11 septembre 2019, a débuté au village du festival, l’acte 1. Chaque journée sera dédiée à une discipline ce qui permettra de couvrir les 23 regroupements en fédérations du secteur arts et culture. Il sera question pour les hommes de culture et les promoteurs, de mettre en exergue l’importance de chaque discipline, dans le cadre de l’émergence, du vivre- ensemble, de la paix et de l’unité au Cameroun.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category