Déraillement en Inde: plus de 100 morts

L’accident de train survenu hier dans le nord du pays a également fait environ 150 blessés.

L’Inde pleure ses morts au lendemain du grave accident de train survenu dans le nord du pays. Au moment où nous allions sous presse, le premier bilan faisait déjà état de plus de 100 morts avec 150 autres blessés. Dans la nuit de samedi à dimanche, un train de la compagnie Indore-Patna Express, parti de Indore dans le centre du pays, a déraillé vers 3h du matin dans l'Uttar Pradesh à une centaine de kilomètres de la ville de Kinpur dans le nord. Pour l’instant, les causes de cette catastrophe n’ont pas encore été déterminées, mais des sources concordantes accusent un rail défectueux qui serait à l’origine. Hier, jusqu’à tard en soirée, les opérations de secours dépêchées sur les lieux du drame étaient toujours à l’œuvre dans l’espoir de sortir quelques survivants et retirer d’autres corps des décombres des quatorze wagons qui ont déraillé. Près de 250 policiers et quelques 30 bus étaient mobilisés pour la cause.
Selon des sources concordantes, la plupart des victimes se trouvaient dans les deux wagons situés à proximité de la locomotive. Des survivants disent avoir entendu un énorme bruit juste avant d'être projetés contre les parois du train. «Nous avons été réveillés par un gros bruit ce matin. Il faisait nuit et le vacarme était assourdissant. J'ai de la chance d'être en vie et indemne. Mais ça a été une expérience de mort imminente pour nous», a déclaré un miraculé. «Jamais de ma vie je n'avais vu quelque chose comme ça. Je suis remuée au plus profond de moi», a affirmé à la presse Nitika Trivedi, une étudiante montée à bord du train avec sa famille à Patna. Hier, les autorités s'affairaient à permettre la reprise du trafic ferroviaire dans le secteur. «Nous essayons aussi de dégager les rails et d'effectuer les réparations le plus vite possible», a déclaré Vijay Kumar, porte-parole des chemins de fer pour les régions nord et centre du pays. Dans son compte Twitter, Nendra Modi a exprimé sa «profonde détresse» et affirmé que le gouvernement suivait la situation de près. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie