Coupe du monde de volley-ball féminin : les Lionnes au rendez-vous

La 12e édition de cette compétition démarre demain à Yokohama (Japon).

Christelle Nana Tchoudjang, la capitaine de la sélection nationale féminine de volleyball, et ses coéquipières ont passé leur première nuit à Yokohama au Japon. Hier dans la journée, elles ont déposé leurs bagages dans cette ville, où elles joueront cinq de leurs 11 matches au cours de la 12e édition de la Coupe du monde de volley- ball féminin. Ce rendez-vous sportif en terre japonaise est d’ailleurs le dernier de l’année pour la sélection nationale. Dès demain, les Lionnes feront leur entrée en compétition face à la Russie.

Au Japon, les volleyeuses camerounaises n’évoluent pas en terrain inconnu, puisqu’elles y ont participé l’année dernière au Championnat du monde de volley-ball féminin. Mais, cette fois-ci, il s’agit de leur baptême du feu dans une compétition beaucoup plus prestigieuse, à savoir la Coupe du monde, qui ne compte que 12 sélections nationales contrairement au championnat qui regroupe le double. En effet, du 14 au 29 septembre 2019, les filles du sélectionneur national Jean René Akono seront confrontées aux meilleures équipes du monde, du tenant du titre qu’est la Chine au pays organisateur, en passant par les deux meilleures équipes au classement de chaque confédération continentale.

Dans un tournoi dont la formule est un championnat en poule unique, les Camerounaises séjourneront dans trois villes. Déjà à Yokohama, elles affronteront la Russie, puis la Chine et la République dominicaine. La journée du 17 septembre sera consacrée au repos. Avant la reprise le lendemain contre le Japon. Leur dernier match à Yokohama est prévu le 19 septembre contre la Corée du Sud. Ensuite, le cap sera mis sur Toyama. Après deux jours de répit, elles y affronteront trois adversaires en autant de jours d’affilée, du 22 au 24 septembre, à savoir la Hollande, la Serbie et l’Argentine. Une fois de plus, deux jours de repos sont prévus avant la dernière halte de cette compétition qu’est Osaka. Pour les trois dernières rencontres, les 27, 28 et 29 septembre, Christelle Nana Tchoudjang et ses coéquipières auront pour adversaires le Brésil, les Etats-Unis et le Kenya. C’est à Tanabe que les championnes d’Afrique ont pris leurs quartiers pour une semaine d’acclimatation, mais aussi pour les derniers réglages. La meilleure joueuse de la dernière CAN, Laetitia Moma est bel et bien présente. Ainsi que la meilleure libéro, Raïssa Nasser. On note l’absence de la passeuse Henriette Koulla dans l’effectif. L’objectif étant de faire bonne figure pour cette ultime échelle du volley-ball féminin.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category