Flore Tamko Mbensi : l’amazone du Cameroun

Cette journaliste camerounaise compte bien défendre les couleurs du pays à cette compétition avec « Obscurité dans mon miroir ».

Pas de barrières entre le cinéma et l’audiovisuel. Flore Tamko Mbensi, journaliste et directrice de la rédaction à la maison de production Cordia Prod le démontre une fois de plus. Elle représente le Cameroun à la première édition du Festival international des films de femmes de Cotonou (Fiff Cotonou) avec son film « Obscurité dans le miroir ». Ce documentaire de 26 minutes, bouclé en mars 2019, braque les projecteurs sur le viol afin d’interpeller la société sur ce phénomène aux chiffres alarmants. Pour porter haut les couleurs du Cameroun et rentrer avec une distinction, cette « habituée de grands reportages » a mis toutes les cartes de son côté. Entre témoignages poignants et parfois choquants des protagonistes, images de reconstitution et interviews d’experts : difficile de visionner cette production sans écraser une larme. « Je crois que ce film a une chance tout comme les autres d’ailleurs. On a mis les moyens pour que ce documentaire soit très bien construit. Le plus important est que le message passe », a confié la réalisatrice.

En attendant le verdict du jury le 17 septembre prochain, Flore Tamko Mbensi profite pleinement de ce festival qui marque la première sortie officielle de son premier film. Elle est souvent partagée entre les contraintes de son travail à Cordia Prod et les activités du Fiff Cotonou. Cette native de Bandjoun réalise une série d’interviews d’illustres cinéastes prenant part à cet évènement pour le compte de son employeur, tout en participant à toutes les masters classes et aux projections des films en sélection officielle du festival. Après avoir effectué ses études primaires et secondaires à Bandjoun dans la région de l’Ouest Cameroun, Flore Tamko Mbensi est admise à l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (filière Edition). Elle embrasse le milieu professionnel dès 2010 et officie tout à tour à Equinoxe pendant cinq ans avant de faire un crochet à LTM. C’est en mars 2017 qu’elle dépose ses valises à Cordia Prod. Après Cotonou, elle mettra le cap sur le Rwanda où « Obscurité dans le miroir » est sélectionné au Rosario International Film Festival qui se tiendra du 4 au 11 octobre prochain. Flore Tamko Mbensi est mariée à Paul Kuate Kouam Raymond depuis mars 2018. Les deux tourtereaux attendent encore la grâce d’être parents.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category