Echéances électorales 2020 : les prescriptions de Jean Nkuete aux jeunes

Le Sg du Comité central du Rdpc leur a assigné vendredi à Douala des missions en vue des prochaines élections.

« Parce que nous pouvons faire mieux, parce que notre parti attend encore mieux de nous, Jean Nkuete, secrétaire général du Comité central du Rdpc, et Auguste Essomba Asse, président du Bureau national de l’Ojrdpc, sont venus à notre rencontre pour nous encourager ». Ces propos du ministre d’Etat Laurent Esso, chef de la délégation permanente régionale du Comité central du Rdpc pour le Littoral, ont défini l’objet et les contours de la séance de travail ayant regroupé vendredi dernier à Douala, les responsables des organes de base de l’Ojrdpc et le Sg du Comité central.
Pendant près de trois heures, loin des caméras et micros des journalistes, le Sg/Cc a échangé avec les jeunes du Littoral sur les enjeux et leur implication dans les prochaines échéances électorales. Responsabilité, esprit de persuasion et lutte contre les divisions sont les principales prescriptions faites aux jeunes, aura-t-on appris par la suite. « Les jeunes sont la clé de la victoire du Rdpc dans le Littoral. Si nous sommes la clé, nous devons ouvrir la bonne porte », a indiqué Auguste Essomba Asse, qui a également prescrit la démarche à suivre par les présidents de sections. Ceux-ci feront, dans les brefs délais, des tournées de mobilisation dans leurs circonscriptions politiques respectives. Des descentes qui devront aboutir à l’organisation de conférences de section. « Nous ne devons pas laisser le Littoral aux aventuriers », a-t-il ajouté.
Les candidatures des jeunes aux prochaines élections étaient en bonne place dans les échanges. Occasion pour les membres du Comité central de sensibiliser ces jeunes sur les exigences légales en matière de dossiers de candidatures. « Le Sg du Comité central a promis de veiller personnellement à ce que les jeunes soient représentés à au moins 30% dans les listes des candidatures. Nous sommes satisfaits de cette rencontre », a affirmé Moise Sigfried Pondi, secrétaire de la section Ojrdpc Sanaga-maritime centre 2. De l’avis du Pr Paul Célestin Ndembiyembe, membre du Comité central, les jeunes du Littoral méritaient ce réconfort. « C’est une jeunesse qui est redynamisée aujourd’hui. J’ai été heureux de les voir scander le nom du président Paul Biya », a-t-il indiqué. 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category